Les chevaliers des Highlands ~ Tome 2 : Le faucon ~ Monica McCarty

Fille du conte d’Ulster, lady Elyne est nostalgique de sa jeunesse insouciante. Avant de se marier, elle ose une dernière fois le “plongeon de la demoiselle” dans les eaux glacées de la mer d’Irlande. C’est alors qu’elle surprend une bande de pirates, en réalité la garde secrète du roi d’Ecosse en exil. A leur tête, Erik MacSorley, marin d’élite venu engager des mercenaires. La raison voudrait qu’il élimine ce témoin gênant, pourtant il décide de garder captive cette jeune femme qui se dit simple gouvernante. Même si elle manque singulièrement d’humilité et s’obstine à lui tenir tête avec une effronterie aussi déconcertante que séduisante…

Date de sortie : 17/05/2013 – Réédition en intégrale : 05/10/2016

Éditions : 

Prix : 17e en papier / 11e99 en numérique (intégrale)

Pas de suspense : Monica McCarty est d’après moi la meilleure autrice de romance historique. Ceci étant dit, j’ai bien entendu eu un nouveau coup de cœur pour ce deuxième tome de ma série historique préférée. J’avais déjà adoré le peu qu’on avait aperçu d’Erik dans le premier tome, autant dire que cette histoire qui lui est consacrée a confirmé cet énorme crush !

Il porte le roman grâce à ses reparties hilarantes, son talent de navigateur drogué à l’adrénaline qui prend son pied uniquement lorsque l’océan est déchaîné, et ce qui fait de lui un excellent membre de la garde personnelle de Robert Bruce.

Lady Elyne est une héroïne comme je les aime : ni niaise ni anachronique, elle se fond parfaitement dans l’époque et fait une adversaire verbale idéale pour Erik qui avait bien besoin qu’on le remette un peu à sa place.

Comme toujours, le fond historique basé sur la réalité est riche et détaillé, mais pas trop, juste de quoi nous donner l’impression d’y être sans suivre non plus un cours. C’est le talent de cette autrice qui connaît parfaitement son sujet et le maîtrise au point de pouvoir en jouer pour y intégrer une romance très bien menée.

Que ce soit le sujet, l’écriture, les détails, les caractères des personnages… J’adore tout et j’ai passé, comme chaque fois avec Monica McCarty, un excellent moment. J’en suis à ma 4° relecture de la série, il me semble (j’ai arrêté de compter) et c’est un régal systématique.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire