Histoires criminelles. Christophe Hondelatte

Maison d’arrêt de Rouen, 2007. Nicolas Cocaign tue son compagnon de cellule au prétexte qu’il ne s’est pas lavé les mains après être allé aux toilettes. Le lendemain matin, un gardien de prison, alerté par d’étranges effluves, découvre un spectacle monstrueux…
Paris, 1984. En six semaines, huit femmes âgées sont retrouvées assassinées. Toutes ont été ligotées, bâillonnées et torturées. Les policiers n’ont aucune piste, si ce n’est des empreintes digitales, inconnues…
Loire-Atlantique, 1913. Un garçon de ferme de quinze ans, Marcel Redureau, avoue le meurtre de la famille de viticulteurs chez qui il travaillait. Avec une incroyable sauvagerie, il a tué à coup de serpe le père, la mère, la grand-mère, la bonne et les trois enfants. Les médecins sont formels  : Marcel n’est pas fou. Reste donc à découvrir son mobile…

Du triple assassinat du château d’Escoire à l’affaire du tailleur de pierre violeur multirécidiviste, du XIXe siècle à nos jours, ce livre rassemble vingt-cinq histoires criminelles qui ont défrayé la chronique. Et nous invite à un singulier voyage, aux confins de la folie, au cœur du mal.

Date de sortie : 23/01/2019

Éditions : 

Prix : 18,50e en papier

Je suis une adepte de l’émission Hondelatte raconte sur Europe 1, durant laquelle Christophe Hondelatte évoque des affaires criminelles de toutes les époques. Aussi, la sortie de ce recueil de courtes histoires m’a tout de suite intéressée.

On retrouve tout ce qui fait la qualité des récits criminels auxquels Hondelatte nous a habitués : c’est concis et parsemé de petites réflexions personnelles de l’auteur qui apportent une touche de légèreté à des histoires qui sont tout sauf légères. Au contraire, certains crimes demandent à avoir le cœur et l’estomac bien accrochés !

Si j’ai passé un excellent moment à lire ces brèves, j’ai tout de même remarqué quelques coquilles, répétitions un peu lourdes et autres petits défauts qui auraient mérité de s’y attarder pour rendre le texte impeccable. Mais en dehors de cela, ce roman est fidèle à l’émission et les fans s’y retrouveront !

Un ouvrage qui permet de changer de l’émission qui s’écoute, tout en y incluant ce qu’on y apprécie ! J’aime beaucoup la manière qu’a Christophe Hondelatte de décrire ces crimes plus ou moins anciens, parfois très anciens, et je vous le recommande… mais peut-être pas à lire le soir comme je l’ai fait au début. Car certaines histoires sont particulièrement dérangeantes !

C’est un livre à ne pas lire d’une traite, comme un roman, mais où puiser de temps en temps une affaire résolue ou non qui a fait parler d’elle, en France pour la plupart, dans le monde pour certaines !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire