Clash #4 : Passion irrésistible. Jay Crownover

Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.

Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…

Date de sortie : 04/07/2018

Editions : 

Prix : 15e90 en broché et 9e99 en numérique

 

 Je ne savais pas ce que je faisais et il y avait un gros risque que je me plante en beauté en entraînant Wheeler avec moi.

 

Ultime volet des aventures de Saints of Denver, « Passion irrésistible » est le tome que l’on attendait avec impatience tant ses personnages promettaient des émotions à fleur de peau et de l’amour à perte de vue. Les dernières pages sont tournées, le point final est posé, mais je ne regrette absolument pas le moment qu’ils viennent de me faire vivre !

Le récit est à l’image de Poppy et Wheeler : empreint de souffrance et de sentiments puissants. Je ne suis en aucun cas déçue de la direction prise par Jay Crownover, car je trouve qu’elle a su leur donner la force nécessaire pour avancer sans pour autant amoindrir leur douleur et leur chagrin. Le juste équilibre était sûrement compliqué à trouver pourtant, c’est avec brio qu’elle a posé des mots sur leurs maux sans jamais se jouer de leur traumatisme ni de leurs faiblesses. En refermant ce roman, j’irai même jusqu’à dire qu’elle a sublimé leur cicatrice et leur a permis grâce à elles de trouver la paix.

Je me suis énormément attachée à ce couple qui se reconstruit sur des bases fragiles, chacun avec ses acquis et ses propres démons à combattre. La situation est complexe pourtant, il n’y a pas un instant où l’auteure ne remet en doute la puissance de ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Dès leur rencontre, il est évident qu’il s’engage sur le long terme, que la superficialité n’est pas de mise. Poppy et Wheeler sont deux âmes brisées entièrement destinées à trouver ensemble ce bonheur tant recherché.

J’ai beaucoup aimé leur évolution, mais encore plus le pied d’égalité sur lequel les place Jay Crownover. Si en apparence Hudson semble le plus apte à prendre en main leur relation, il se révèle plus vulnérable que jamais et peu compter sur le soutien inconditionnel de la jeune femme qui s’éveille à son contact. Tout se fait en douceur, avec une montagne de patience, et c’est un vrai plaisir de les voir s’appuyer sur l’autre et se reconstruire côte à côte.

Leur couple est beau, solide, authentique, on se prend à rêver de leur idylle et à les voir s’ouvrir enfin au monde. Toutefois, je suis moins convaincue par la dimension érotique de leur histoire. En effet, je ne suis pas contre les mots crus dans l’intimité, mais force est de constater qu’au milieu de ce récit poignant, voir apparaître cette sorte de « vulgarité » durant les ébats fait un peu tache. Rien de grave, rassurez-vous, mais cela m’a surprise et m’a paru hors contexte pour ce duo aux passés tumultueux.

« Passion irrésistible » est un livre que j’ai beaucoup apprécié. Tous les personnages des opus précédents sont présents chacun à leur niveau et comme à son habitude l’auteur les intègre à son texte en cours par touche subtile très agréable. Ce roman n’est certes pas un coup de cœur, mais il s’en rapproche et je suis triste de les quitter. Une porte se referme, mais j’espère bien qu’une nouvelle s’ouvrira incessamment sous peu.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Clash #4 : Passion irrésistible. Jay Crownover

  1. AvatarLouve alpha dit :

    Voilà un prochain achat en ce qui me concerne. Je suis une grande fan de Jay Crownover. Merci Aurélia

Laisser un commentaire