Eirenn, Tome 2 : Rébellion. Karine Vitelli

Je m’appelle Eirenn, je suis une arme.

Une arme que notre pire ennemi désire acquérir. J’ai de grands pouvoirs aux conséquences désastreuses. La survie des races et leur quête prendront un nouveau tournant. Nous sommes à l’aube d’une guerre imminente.

Nous naissons tous sur cette Terre pour accomplir des choses et moi, j’ai trouvé ma voie.

Date de sortie : 28/02/2017

Editions : 

Prix : 20e en broché

De grands pouvoirs ont de lourdes conséquences…..La menace qui pèse sur notre monde n’a jamais été aussi vive ! Cependant, la rébellion est en marche avec à sa tête une Eirenn ivre de vengeance.

Ce tome atteint une tension maximale et porte l’attention sur le combat qui se prépare. Les enjeux sont capitaux tant leurs résultats pourraient mener à notre perte. Vous remarquerez que je m’inclus aux événements, car c’est exactement le ressenti que j’ai eu durant ma lecture. Je me suis retrouvée projetée dans ce récit qui m’a littéralement transportée à l’intérieur de cette bataille. Les images défilaient dans ma tête comme si j’y été. C’est impressionnant la facilité avec laquelle Karine m’a plongée dans cette aventure.

Il faut dire que pour ce final, l’auteure a mis le paquet en commençant par son héroïne. En effet, Eirenn se positionne en véritable battante, prête à tout pour sauver le monde. Dirigée par l’adrénaline et la rage qui monte en elle, c’est aveuglé par sa quête qu’elle avance obstinément vers son but. Dans sa précipitation, elle va commettre des erreurs qui vont ébranler ses certitudes. Je l’ai trouvé déterminée, voire même enragée par ses objectifs, mais également têtue et butée par sa haine. Eirenn se métamorphose au fil des pages où elle impose sa personnalité hors norme.

Le lien qui l’unit a Leander tient une place très importante dans ce roman. En effet, de par leur nature et leurs sentiments, ils sont à la fois le moteur et la plus grande faiblesse de l’autre. L’histoire tourne très rapidement sur l’impact de leur liaison. Je suis ravie de voir la tournure que Karine a donnée à leur relation. Elle a choisi de laisser parler les actes plutôt que les mots ce qui renforce cette impression de fusion entre eux.

Ce nouvel opus est un enchaînement de rebondissements. Tout se passe rapidement, mais avec beaucoup de fluidité, car Karine glisse toujours quelques rappels de la situation de sorte que l’on ne se sent jamais perdu. L’apparition d’un traître parmi le groupe m’a énormément plu parce que c’est une partie du récit qui m’a tenu aux aguets. Comme Eirenn, je me suis attachée aux détails, aux paroles prononcé et cette notion de doute a encore fait monter d’un cran la tension palpable qui entoure ce livre.

L’aboutissement de cette saga est tout simplement explosif. Par la diversité de ses personnages et l’ambiance oppressante dans laquelle ils évoluent, Karine Vitelli nous offre un livre détonnant qui donne envie de tourner inlassablement les pages. Son écriture franche capte immédiatement l’attention de sorte qu’il est bien difficile de sortir de cette histoire pour revenir à la réalité. Je suis totalement conquise par ce second tome que je trouve encore meilleur que le premier. Eirenn est un roman fascinant qui ne manquera pas de plaire aux adeptes du genre, mais également à tous ceux qui souhaitent le découvrir. Émotions garanties !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire