Otoko Geisha. Eva Justine

Un homme geisha a-t-il le droit d’être amoureux ?

Élevé dans une maison des plaisirs, Mikio est un otoko geisha. Rompu aux arts de la sensualité, de l’écriture, du chant et de la conversation, il aspire plus que tout à s’élever dans la société nippone. Entrer au service du seigneur Akana Fujiwara no Akimitsu lui ouvre le chemin vers la reconnaissance. Mais il lui faudra se soumettre à tous ses désirs, même les plus vicieux. Pris au jeu de la soumission, le jeune homme apprendra à aimer et respecter cet étrange maître… jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre de Kaori, le frère jumeau de son seigneur. Troublé au plus profond de son âme, Mikio suivra ses sentiments en un tracé sinueux.

Entre l’art de la vie japonaise au XVIIIe siècle, les délices d’un voyage au palais impérial, et les ravages d’un tremblement de terre, il affrontera avec honneur toutes les épreuves mises sur le chemin de son bonheur.

Mais sera-t-il capable de décider quel homme emportera son cœur ?

Date de sortie : 19/04/2017

Editions : 

Prix : 18e90 en broché et 5e99 en numérique

 

 Son nouveau maître était un homme mystérieux, malgré ses richesses, il ne ressemblait en aucune façon aux nantis oisifs qu’il avait connus jusque-là.

 

Je ne suis pas une habituée des récits historiques et encore moins du Japon pourtant cela fait un bon moment que j’avais envie de me lancer dans cette histoire et de découvrir ce qu’elle renfermait.

Je suis heureuse d’avoir franchi le pas et ravie d’avoir cette curiosité littéraire qui me permet de me laisser tenter par de nouvelles expériences, car Otoko Geïsha est un roman qui m’a surprise, qui m’a fait voyager dans des contrées lointaines à une époque particulièrement fascinante.

Ce que j’aimerais dire en tout premier lieu c’est qu’il faut commencer cet ouvrage avec l’esprit ouvert et sans aucune barrière. En effet, ce texte à de nombreux atouts, mais présente également une situation un peu plus complexe que celles qu’on a l’habitude de parcourir. Il me semble, alors, important de s’y plonger sans a priori et d’aborder ce thème librement.

Ceci étant dit, j’ai passé un très agréable moment en compagnie des personnages d’Eva Justine. J’ai été touchée par la beauté de son histoire, par la douceur, la délicatesse et la passion que s’en dégage. Étant novice du genre, je n’étais pas totalement convaincue d’apprécier tous les aspects de ce roman, mais c’était sans compter sur le talent de l’autrice qui n’a eu de cesse de m’enchanter.

L’autrice ne se contente pas de nous offrir une romance riche en émotions et en sentiment, elle nous décrit parfaitement l’environnement dans lequel évoluent ces hommes et ces femmes et fait en sorte de nous immerger totalement dans son univers afin que l’on prenne entièrement part au récit. J’ai apprécié les détails qu’elle apporte, cette façon presque poétique qu’elle a de nous conter les aventures de Mikio, Akana & Kaori. Et je me suis immédiatement prise d’affection pour eux malgré les difficultés rencontrées, leurs vécus et les obstacles qui se dressent sur leurs chemins.

Otoko Geïsha a été une bouffée d’oxygène parmi mes lectures. Ce livre sort de l’ordinaire et m’a totalement dépaysée. Je me suis sentie intriguée, titillée et captivée par ce nouveau monde qui s’est ouvert à moi. Je ne suis bien sûr pas devenue une spécialiste du Japon de cette époque, mais Eva Justine m’a donné envie de m’y intéresser.

Je pars dès à présent à la découverte de Kitsune qui j’en suis sûre sera à la hauteur de ses prédécesseurs.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Otoko Geisha. Eva Justine

  1. AvatarEva Justine dit :

    Je suis ravie que mon roman se situant au pays du soleil levant ait su toucher votre coeur et peut-être un peu votre âme comme il l’a déjà fait pour moi.

Laisser un commentaire