Détenue M. Debra Jo Immergut

Franchir une ligne rouge. Ou peut-être plusieurs.
Frank Lundquist déclare un patient de 8 ans guéri. Quelques jours plus tard, celui-ci étouffe sa petite sœur.
Le psychologue sort indemne de son procès mais il est relégué à la prison pour femme de Milford Basin. Désormais c’est au sein de cet univers carcéral, entre bandes de fortes têtes et règlements de compte, qu’il purge sa peine, loin de cette clientèle new yorkaise huppée, qui était la sienne.
Et puis arrive un nouveau dossier. Le dossier M. M pour Miranda Greene, nouvelle patiente qu’il reconnaît immédiatement pour avoir fréquenté le même lycée qu’elle. Issue d’une famille de privilégié. Promis à un avenir bourgeois. Aujourd’hui en prison pour un meurtre sordide.
Quinze ans plus tard, elle le trouble toujours autant.
Le code déontologique imposerait au psychologue de révéler qu’il connaît M. et de se départir du dossier.
Mais Frank Lundquist choisi de mentir.

Date de sortie : 02/01/2019

Editions : 

Prix : 20e en broché et 12e99 en numérique

 

 Elle posa la paume sur mon bras, rien qu’un instant, un lien, une bénédiction, une seconde de peau contre peau que je sentais encore une semaine après.

 

Détenue M est un livre qui pourrait vous paraître évident, comme la simple histoire d’un psy fasciné par une de ses patientes. Enfin, cela aurait été le cas sans le talent de son autrice et cette façon qu’elle a de sonder l’esprit humain et de donner corps aux envies les plus insensées.

Dès les premières lignes, je me suis sentie captivée par la relation entre Miranda et Frank. Leur situation est troublante, car rien ne se déroule jamais comme prévu. D’un côté, Elle dont la vie se résume à un numéro et qui a déjà tant vécu, de l’autre, Lui combattant ses démons en cherchant la rédemption ultime. Le simple fait de les voir face à face nous prouve à quel point le destin peut nous jouer des tours et combien il est dur de faire la part des choses dans certaines circonstances.

M est la détenue qui change tout, celle qui empêche le professionnel de prendre du recul, celle qui provoque des réactions déplacées, mais totalement incontrôlables. À chaque chapitre, je me suis posé la question de l’éthique, celle de l’objectivité de Frank dans le chaos de leurs existences et plus j’avançais dans cette lecture, plus mes inquiétudes prenaient corps. Cette attraction mystérieuse qui les attire l’un vers l’autre, ces deux existences reliées par inadvertance et les rouages complexes de leurs entretiens m’ont tenu en haleine et m’ont fait palpiter jusqu’à la toute dernière ligne.

Il y a un véritable engagement entre les personnages, un désir de retrouver une vie qui a du sens. Il est difficile de faire la part des choses tant leurs histoires s’imbriquent l’une dans l’autre et que dans ce contexte particulier, il est compliqué de savoir ce qui est réellement acceptable ou non. Je me suis d’ailleurs demandé quelques fois qui j’étais pour les juger. Comment aurais-je réagi dans ces conditions ? Aurai-je su faire les bons choix ou me serais-je laissée emporter par ce besoin de liberté ? Tant d’interrogation se pose et j’ai vraiment aimé cette remise en question globale.

Détenue M est un roman qui se finit sur une note à laquelle je ne m’attendais absolument pas. Il m’a malmenée, surprise et parfois même désorientée. J’ai pris un vrai plaisir à parcourir ces chapitres et à découvrir cette histoire réaliste et bien menée. Debra Jo Immergut a su me prendre au dépourvu et cette lecture a été un vrai bonheur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire