Un Noël à Covent Garden ~ Jules Wake

Plein d’amis, un job de maquilleuse d’opéra et un fiancé… Noël aurait pu s’annoncer sous les meilleurs auspices pour Tilly, avec marrons chauds et flocons de neige en bonus ! Mais ça, c’était avant que le système informatique bugge. Entre en scène Marcus Walker. LE geek. Aussi fantaisiste qu’un algorithme. Aussi créatif qu’un disque dur. De quoi gâcher sa période préférée de l’année à Tilly la technophobe, qui croit vivre un cauchemar quotidien en travaillant avec Marcus. Pourtant, Marcus n’est peut-être pas le coeur polaire que Tilly imagine. Son fiancé n’est peut-être pas non plus l’homme parfait qu’elle croit connaître. Et s’il suffisait de laisser faire le miracle de Noël pour savourer le plus inattendu et le plus délicieux des réveillons ? …

Date de sortie : 07/11/2018

Éditions :  

Prix : 7,40e en papier / 5,99e en numérique

En cette période de l’année, j’apprécie ces histoires de Noël avec un peu de magie et beaucoup de paillettes. C’est exactement ce que nous offre l’histoire de Tilly et Marcus, en immersion presque totale dans les coulisses de l’opéra !

Tous les ingrédients sont là pour remplir le contrat de base : passer un agréable moment, sans prise de tête, avec une histoire certes convenue mais qui remplit parfaitement son job de romance de Noël. Elle a ce petit plus d’être extrêmement bien documentée sur le métier exercé par Tilly de maquilleuse à l’opéra. Soit l’autrice est passée par là, soit elle a assuré pour ses recherches, car on s’y croirait absolument !

Il y a plusieurs situations très drôles qui prêtent à sourire, d’autres plus sérieuses, mais le tout reste bien sur cette note légère qu’on apprécie tant dans ce type de romans. On passe un très bon moment de lecture en compagnie de Tilly la bordélique, toujours en retard, incapable de redémarrer son ordinateur sans le débrancher et qui envoie par erreur un email privé à tous ses collègues…

En face, Marcus donne l’impression d’être sa symétrie au niveau de la personnalité : psychorigide sur son métier de responsable informatique fraîchement arrivé qui veut dépoussiérer les méthodes des petites mains de l’opéra, toujours très propre sur lui et a priori assez austère. A priori seulement, car bien entendu, cela ne peut pas être aussi simple !

J’ai beaucoup aimé l’écriture qui est menée sans fioritures mais avec assez de détails pour qu’on imagine les décors dans lesquels les héros évoluent. L’humour de l’autrice est très sympa et les situations dans lesquelles elle place Tilly sont parfois hilarantes. Ce qui n’empêche pas le romantisme de se faire sa petite place dans la vie de notre maquilleuse et son informaticien.

Ce titre est une romance de Noël comme on les aime quand on en est adepte : efficace, légère mais pas que, drôle, tendre et recouverte d’une bonne couche de neige qui nous donne l’impression d’être à Londres nous aussi, dans les rues de Covent Garden.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire