Le Grand Nord #1 : Amertume. Sarina Bowen

Les fermiers font trembler la terre.

Griffi n s’attendait à tout sauf à tomber sur la fi lle avec laquelle il avait partagé quelques soirées torrides à l’université. Audrey, quant à elle, n’avait pas la moindre envie d’atterrir dans ce coin perdu du Vermont.

Pourtant, ces deux-là vont se retrouver par hasard sur le domaine agricole de Griffin, promu à vingt-sept ans seulement chef de famille au décès de son père. En plus de la ferme familiale, il lui incombe désormais de s’occuper de sa mère, de ses trois frère et soeurs et d’un grand-père entêté, et n’a pas de temps à accorder aux petites bourgeoises superficielles qui débarquent de Boston avec l’intention d’acheter sa production de cidre à moitié prix.

Missionnée par une grosse entreprise de restauration, Audrey doit passer plusieurs jours dans la région pour négocier l’achat de produits biologiques. Elle réussit à séduire toute la famille du jeune agriculteur par sa bonne humeur et ses talents de cuisinière, et aucun fermier grincheux et moralisateur ne parviendra à entraver ses ambitions de devenir chef.

Adversaires, leurs attentes face à la vie divergent radicalement. Manque de chance, l’alchimie sexuelle qui existe entre eux deux est au moins aussi exceptionnelle que la sauce top secret des enchiladas que mijote Audrey…

Date de sortie : 06/09/2018

Editions : 

Prix : 17e en broché et 9e99 en numérique

 

 Son expression lorsqu’elle a dit rien à foutre, était tellement drôle, et ses lèvres si magnifiquement dessinées…Je viens de recevoir une leçon d’une fille qui ne s’est intéressée à sa scolarité qu’une fois dans une école de cuisine.

 

Peut-on se sentir mieux qu’après avoir lu une bonne comédie romantique ? De mon point de vue non puisque je viens de passer un délicieux moment en compagnie d’un charmant cidriculteur et d’une cheffe de talent.

Je n’avais jamais eu la chance de lire Sarina Bowen et je découvre donc son écriture fluide, entraînante et touchante par la même occasion. J’ai trouvé son texte à la fois drôle et émouvant et j’ai beaucoup aimé la foule d’émotions qu’elle provoque et la manière dont elle simplifie les choses. Pas de grabuge superficiel ni de rebondissements hasardeux, Amertume est un livre qu’on lit pour le plaisir et par lequel on se laisse totalement porter.

L’histoire d’Audrey et Griffin est pourtant loin d’être une sinécure. Les problèmes ont tendance à s’amonceler, mais ils sont surtout représentatifs des difficultés que n’importe quel agriculteur rencontre en ces temps difficiles. L’auteure a pris le parti de rester réaliste tout en donnant naissance à une vraie romance sensuelle des plus agréables.

Le passé commun des deux héros est un bon point de départ à l’évolution de leur relation. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié leurs échanges et leurs joutes verbales qui m’ont souvent donné le sourire. Et que dire de leur rapprochement et des ébats qui s’ensuivent ? Loin de faire dans la douceur, notre couple se montre inventif, passionné et ravageur.

De plus, la multitude de protagonistes qui figure au casting de ce roman est incroyable. Je n’ai pu que tomber sous le charme de la famille Shipley. De la mère protectrice et aimante, aux jumeaux turbulents, en passant par les saisonniers ou le grand-père récalcitrant, pas un seul membre ne m’a laissé de marbre. Je n’avais qu’une envie, les rejoindre et m’installer à cette grande table en chêne pour partager le repas avec cette tribu hors du commun.

Amertume est un premier opus qui transpire l’amour sous toutes ses formes. C’est un texte qui fait du bien et qui apaise les tracas quotidiens le tout parsemé de plats qui font saliver. Ce roman a soufflé un vent de fraîcheur sur mes lectures et j’ai refermé ces pages, une odeur de pommes dans les narines et des bulles qui pétillent plein les yeux.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire