Unité d’élite #1. Loraline Bradern

Ils se sont rencontrés dans le noir.
Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.
Elle était Jessi. Lui, Woody.

Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.

Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.
Elle croit son Woody mort.
Leur histoire, fantasmée.
Leur passé, enterré.

Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

Date de sortie : 02/03/2018

Editions : 

Prix : 4e99 en numérique

 

 C’était insensé ! Être avec ce type la fragilisait et la réconfortait en même temps. Avec lui, elle baissait sa garde et devenait beaucoup plus sensible à son environnement. Elle avait l’impression qu’elle réagissait avec plus d’intensité. Et elle devenait plus vulnérable alors que, paradoxalement, elle se sentait protégée dans ses bras.

 

Je cherchais une vraie romance militaire capable de m’embarquer dès les premières pages pour me transporter au cœur du conflit sans pour autant omettre de m’apporter une belle histoire d’amour. Unité d’Élite est un roman qui me fait envie depuis si longtemps qu’il m’était impossible de ne pas commencer ma semaine Military romance par lui. Je suis ravie, non bien plus que cela, je suis enchantée de m’être enfin lancée, car Loraline Bradern m’a donné exactement ce que je voulais et elle l’a fait sans fausses notes, avec énormément de talent.

En grande addict des différents corps d’armées et plus particulièrement des Navy Seals, me voilà comblée par un récit à la fois puissant et émouvant qui m’a véritablement immergée au sein de ses équipes. Rien de plus revigorant pour moi que d’assister à l’ensemble des opérations et voir naître, en parallèle, une relation sans nulle autre pareil. L’auteure a extrêmement bien exploité chaque situation de sorte qu’il en ressort une tension à couper le souffle et qu’on ne peut absolument pas se détacher de cette lecture. Je me suis retrouvée complètement frustrée à certains moments de devoir le poser, rattraper par ma vie de maman débordée. Il n’en reste pas moins que chaque petit instant grappillé était un instant de gagner.

Ce livre est totalement addictif. J’ai adoré l’ambiance qui s’en dégage, la personnalité de tous les protagonistes qui le composent, la manière dont Loraline Bradern leur donne tour à tour la parole de façon fluide et contrôlée. Je me suis sentie impliquée dans cette histoire, je voyais presque défiler les actions devant mes yeux frissonnants d’anticipation ou mes yeux se remplissant de larmes prêtes à couler.

J’ai envie de dire un grand bravo à l’auteure pour avoir écrit un roman de cette qualité. Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi bien à la sortie d’une lecture avec une réelle envie de me lancer dans sa suite. C’est un magnifique coup de cœur que j’ai pour ce texte, pour l’adrénaline qu’il m’a procurée et toutes les émotions qui m’ont traversée. Et si le jargon militaire nécessite un peu de pratique lorsque l’on est novice (des annotations se trouvent en fin de chapitre pour ne pas se perdre), il est indéniable qu’il nous donne l’impression de faire partie de ce groupe d’élite.

Je n’avais pas prévu de partir à la découverte du second tome immédiatement, mais j’ai l’image en tête de cet avion sur le point de décoller et surtout de ce qu’il se passe juste avant cela alors maintenant, il faut que je sache comment tout ça va tourner. Vous vous posez des questions ? vous aimeriez savoir de quoi je parle ? Alors, foncez, vraiment car vous ne le regretterez pas !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire