Le défi du Play-Boy. Nicola Marsh

«  Tu ne me résisteras pas.  »
Un businessman sans âme, doublé d’un séducteur adepte des conquêtes faciles  : voilà ce que pense Abby de Tanner King, son nouveau patron. Mais, surtout, il est si sexy qu’elle craint de ne plus être capable de faire preuve du professionnalisme sans faille qui fait sa réputation. Or, l’audace et l’insolence de Tanner à son égard ne laissent planer aucun doute  : il ne reculera devant rien pour la conquérir…

Date de sortie : 01/06/2018

Editions : 

Prix : 6e90 en poche et 5e99 en numérique

 

  Si j’étais la reine de la simulation, Tanner était le maître de la persuasion

 

Le défi du play-boy est ma dernière lecture des quatre premières sorties Magnétic et je crois que c’est celle qui m’a le plus ému tant le déroulement des événements et la situation m’ont troublée.

Certes, je vais me répéter, mais c’est important, ce livre n’est pas à classer parmi les inoubliables tant il cumule les clichés de la romance. Toutefois, je suis ravie de constater que ce texte est plus approfondi et reflète mieux les émotions que les précédents. Exit donc l’avocat, le PDG et le prince, place au bad boys tatoué et torturé.

Tanner est vraiment un personnage que j’ai apprécié, car il a cette vulnérabilité à fleur de peau que l’on retrouve chez tous ceux qui vivent ou ont vécu des traumatismes. Le sien est ancré en lui, le consume et le porte à croire des choses inadmissibles. Il a l’allure du mauvais garçon, le comportement et l’arrogance des gens qui possèdent de l’argent et pourtant au fond il reste cet être fragile qui a vu toute sa vie basculer alors qu’elle venait tout juste de commencer. Je sais, vous allez me dire que ce genre de héros on en croise à la pelle et que ce n’est pas le premier à présenter ces fêlures et à affronter ses démons. Réflexion que j’approuve entièrement, néanmoins je me dois d’être honnête et d’avouer que je me suis étonnamment attachée à lui.

Pour l’accompagner, pas de bimbos écervelées ou de jeune première naïve, mais une battante qui sort d’un enfer psychologique et qui s’est démenée pour remettre son existence sur les rails. Je suis admirative du combat qu’Abby a mené, de cette décision qu’elle a eu le courage de prendre et de cette volonté qu’elle a d’avancer. Là aussi, pas de grande nouveauté en vue, mais il est toujours agréable de faire face à des protagonistes de cette trempe pour ne pas tomber totalement dans la facilité et l’ennui.

J’ai aimé suivre le cours de leurs aventures, les voir évoluer, mais il faut reconnaître qu’une fois encore l’histoire se répète et porte leurs ébats fougueux sur le devant de la scène. Après avoir enchaîné 3 ouvrages de cette même collection, je peux dire que je m’y attendais et que finalement ça ne m’a pas plus dérangée que ça. Je ne suis pas pour autant complètement convaincue par ce livre, mais je suis ravie d’avoir éprouvé certaines émotions qu’il me manquait jusqu’à présent.

Le défi du play-boy est une romance qui trouvera certainement son public pour peu que vous soyez friand de passé tumultueux et de reconstruction en duo.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire