La liberté de t’aimer. Amélie C Astier & Mary Matthews

Contrairement à ses habitudes de solitaire, Travis embarque dans son camion un auto-stoppeur, Mack. Mack est aussi différent de Travis qu’on peut l’être : solaire, beau comme un dieu, ouvertement homosexuel, terriblement désirable et attachant. Troublé malgré lui, Travis, qui ne veut que du sexe sans attaches, s’efforce de garder Mack à distance et de le traiter avec froideur. Car s’il passe sa vie sur la route, seul au volant de son camion, c’est qu’il cache un secret qui lui interdit le véritable amour. Mais la tension monte dans la cabine. Et la route est longue…

Date de sortie : 02/05/2018

Editions : 

Prix : 7e40 en poche et 5e99 en numérique

 

 Ne crois pas que je vais rester dans ta vie assez longtemps pour me faire du mal. Je connais mes limites, je sais que je dois m’arrêter avant d’en baver. La vie n’est pas toujours belle, Travis Hamilton, la vie, c’est de la merde, l’imprévu, la colère et les coups durs. Alors vis le moment présent, le grincheux, pose-toi les bonnes questions, et ne te fais pas chier avec celles qui me concernent.

 

En commençant La liberté de t’aimer, préparez-vous à un voyage où les émotions vous prennent aux tripes, où le point final remettra toute l’histoire en perspective et vous livrera une des plus belles leçons de vie.

La route sera longue pour Travis et Mack, mais quelle bouleversante expérience ! Elle fait partie de celles qui changent irrémédiablement votre existence et élargissent vos horizons. Qui aurait pu prédire qu’une simple livraison influencerait le cours de toute une vie ? Combien de chance l’impulsion de Travis avait-elle de lui ouvrir toutes ces perspectives ? Ce qui commence comme un simple trajet de routine va amener ces deux hommes à se découvrir, se dévoiler et surtout à s’aimer.

Je suis profondément touchée par ce que vivent Travis et Mack. Pourtant, tellement de choses les séparent. À vrai dire, leurs univers n’auraient pas pu être plus éloignés. Néanmoins, le besoin de comprendre son partenaire, ses souffrances, son vécu vont les amener à s’imprégner de l’autre et à en retirer la moindre parcelle de bonheur possible. L’incompréhension grandissante et les innombrables questionnements apporteront quelques tensions au sein du couple. Malgré tout, elles seront nécessaires à leur histoire et son développement. Amélie C Astier et Mary Matthews ont su jouer de leurs différences pour en faire leur plus gros atout.

Je pourrais également vous parler du désir qui brûlent entre eux, de cette attraction inévitable qui ne fait qu’augmenter au fil des heures passées ensemble, mais, ce n’est pour moi, que la suite logique de l’incroyable alchimie qui les lie.

Il est vrai que sur le papier, la durée de ce voyage, peut sembler courte, mais, ce récit est si bien travaillé, la personnalité des héros tellement poussée par l’intensité du moment que l’on a l’impression de faire une pause, une parenthèse hors du temps. Vivre en autarcie avec un autre individu rapproche indubitablement, mais en les voyant évoluer l’un auprès de l’autre, j’ai avant tout été spectatrice d’une histoire sincère, puissante et authentique qui m’a émue au possible.

Ce que je retiens de ce texte c’est la force de cette relation hors du commun, la multitude d’émotions qu’elle m’a fait ressentir et surtout l’amplitude des sentiments éprouvés. Amélie C Astier et Mary Matthews ont comme toujours pris le temps de nous livrer un roman poignant, de mettre en place une situation à la fois éloquente et saisissante de réalisme tout en construisant une base solide à leur récit. Leur écriture vous captive grâce à sa fluidité et son originalité. Je défie d’ailleurs quiconque de me dire qui a écrit quelle partie tant elles sont complémentaires.

Bonus agréable et surprenant à l’image de ses auteures, une double fin vous est proposée et pour avoir eu la chance de lire la première et la seconde version de ce livre, je peux vous dire que peu importe celle que l’on choisit, les larmes vous montent aux yeux et votre cœur se gonfle un peu plus pour ces deux hommes qui s’aiment violemment, intensément en dépit l’issue finale.

Pour conclure, j’ai juste envie de vous dire de vous jeter à corps perdu dans La liberté de t’aimer, car au-delà des apparences, au-delà des préjugés, ce roman vous apportera tellement de sensations qu’il ne pourra que marquer vos lectures.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à La liberté de t’aimer. Amélie C Astier & Mary Matthews

  1. AvatarLouve alpha dit :

    Voilà un achat pour moi

  2. AvatarFAVRE dit :

    Pour moi que ce soit un roman de l’une ou l’autre ou les deux, c’est une valeur sûre !!! Et en plus une double fin

Laisser un commentaire