Déchéance #1 : Mystérieux. Amandine Ré

Un tueur à gage tombe amoureux de sa cible…

Logen, ville de la déchéance humaine. Ville dans laquelle les sirènes de police ont remplacé les chants des oiseaux, où les gangs s’affrontent sans relâche au milieu d’une population pauvre, et sans défense, ou presque. Soit t’y naîs et tu te bats; soit t’y crèves. La drogue, les armes sont mon quotidien. Tout est une question de calculs, de fric, de choix. Un contrat signé : tuer l’autre pour de l’argent. Facile, tellement fait et refait que ça n’en sera que rapide. Mais cette fois-ci, la nana à liquider me plaît. Son nom ? Amyliana. Jolie brune plantureuse qui étudie à la fac le jour, et qui vend son cul la nuit. Le plan ? Instaurer un climat de peur, la faire flipper autant que cogiter pour enfin la buter. Mais c’est elle, c’est moi et nous sommes à Logen, mon fief de secrets.

Plongez dans le premier tome d’une saga de dark romance, et suivez les débuts d’une passion amoureuse surprenante !

Date de sortie : 27/04/2018

Editions : 

Prix : 3e99 en numérique

 

 Elle est ma rédemption et pourtant, j’ai conscience qu’elle causera ma perte.

 

Si je devais résumer ce premier tome de Déchéance, je dirais qu’il est dur, sombre, froid, mais aussi extrêmement émouvant. Amandine Ré ne s’est pas seulement frotté à la Dark Romance, elle lui a apporté une nouvelle dimension et a fait en sorte de provoquer une multitude d’émotions chez son lecteur aussi puissantes que contradictoires.

Je ne vais pas vous mentir, c’est cette sublime couverture qui m’a tout d’abord interpellé et je suis vraiment ravie d’avoir pu enfin découvrir ce qu’elle dissimulait. Vous aurez sûrement du mal à le croire, mais j’ai refermé la toute dernière page de ce livre, les larmes aux yeux, dévastée par cet amour sincère, profond, quasi irréel.

Je suis totalement soufflée par cette histoire, par la direction prise par l’auteure, mais également fascinée par les personnages qu’elle a créés. En effet, Amyliana et A n’ont jamais eu la vie facile, ils se sont forgé une carapace indestructible, ont encaissé les coups et les épreuves avec courage et détermination puis ont affronté leur existence de la seule manière possible. Ils ont tout fait pour s’en sortir, mais lorsque l’on naît à Logen, votre destin est tracé dans la douleur et la souffrance.

J’ai adoré la dualité de ces deux jeunes gens façonnés par une vie de déchéance et de noirceur. J’ai aimé leurs contradictions, me suis délecté de cette tension omniprésente et me suis repu de ce désir qui flamboie dans leurs yeux. Amyliana et A sont des êtres à part qui se jouent de leurs différences, qui s’affirment aux côtés de l’autre jusqu’à ce dernier rebondissement qui les menacent et renversent définitivement leur monde.

Amandine ne cache rien de leur vécu, elle n’embellit à aucun moment la réalité et c’est ce qui rend ce texte si addictif. Pourtant dès le départ, le contexte n’est pas du tout enclin à la romance, mais petit à petit, brique par brique, elle pose les bases d’une relation complexe, intrigante et parfois même tordue. En tant que Dark, je ne vous cache pas que certains événements sont difficiles à lire et qu’il faut avoir le cœur bien accroché durant cette lecture, car nos nerfs sont mis à rude épreuve. Toutefois, une fois lancé, on sait que l’on ne peut pas revenir en arrière, que l’on ne pourra pas s’arrêter là et qu’il faudra aller jusqu’au bout de ce récit quitte à y laisser quelques plumes.

Mystérieux possède à mon avis tous les atouts d’un roman époustouflant. Il interroge, sème le doute, retourne les esprits, mais il prouve aussi que rien n’est joué et qu’il ne tient qu’à nous de se relever et d’avancer. Un texte donc à ouvrir sans préjugés, sans esprits cloisonnés qui vous poussera dans vos retranchements et repoussera vos limites.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire