Clash #3 : Passion dévorante. Jay Crownover

Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir.

La façon dont elle le regarde, le rouge sur ses joues quand ils se croisent… Church n’a aucun doute  sur l’attirance que Dixie éprouve pour lui. Avec n’importe quelle autre femme, il en aurait profité depuis longtemps. Mais Dixie Carmichael est la jeune femme la plus lumineuse et bienveillante qu’il ait jamais rencontrée, aussi s’est-il juré de ne pas lui faire de mal. Voilà pourquoi il l’a toujours maintenue à distance. Seulement aujourd’hui Dixie est la seule à pouvoir les aider, lui et sa famille. Alors si pour cela il doit la manipuler, tant pis…

Date de sortie : 04/04/2018

Editions : 

Prix : 15e90 en broché et 9e99 en numérique

 

 C’était en somme le genre de nuit où j’aurai observé Dixie en douce, en train de sautiller dans la salle pour la fermeture. Je ne pouvais pas m’en empêcher. Mon regard était littéralement attiré vers elle et, au moindre sourire, au moindre éclat de rire, je sentais comme un coup dans les entrailles. Je n’avais jamais ressenti ça avec une autre femme. 

 

Jay Crownover est une auteure que l’on ne présente plus et avec ce troisième volet de Saints of Denver on peut dire qu’elle a, à nouveau, mis la barre haute. Il ne m’a fallu que quelques instants pour remettre les personnages en place et une fraction de seconde pour me laisser porter par leur histoire.

Jay a construit un récit passionnant autour de ce couple et je peux vous dire qu’elle sait exactement comment provoquer des émotions contradictoires chez son lecteur. Dans la lignée de ses précédents ouvrages, elle nous offre un texte fort sur des sujets lourds de sens dont elle n’hésite pas à parler librement. Clash 3 n’est pas un coup de cœur, mais on le frôle indubitablement.

La personnalité éblouissante de Dixie et celle beaucoup plus taciturne de Dash sont pour beaucoup dans le plaisir que l’on prend à tourner les pages de ce roman. En effet, ils sont aux antipodes l’un de l’autre tant sur leur vision de l’amour que sur celle de la vie. Ce qui rend leur idylle si particulière ce sont justement ces oppositions qui au lieu de les affaiblir les rendent finalement plus fort.

Tout du moins sur la durée, car lorsque les sentiments font leur apparition, les peurs profondes remontent à la surface et menacent de tout démolir sur leur passage. Dixie va devoir faire preuve de patience et faire appel à toute sa détermination pour capturer le cœur de ce géant aux traumatismes encore très présents. Pourtant ce n’est pas l’envie qui lui manque et il faut reconnaître que l’attirance entre eux est vibrante, brûlante au point d’enflammer le moindre effleurement, mais le déni de Church additionnée à ses angoisses passées compromet grandement leur chance d’avenir.

L’évolution de leur relation est fragile, leur avancée dangereuse, car la bataille entre les cœurs et les corps fait rage. Toutefois, si j’ai apprécié le chemin que leur fait prendre l’auteure, j’ai surtout aimé le retour de Church au sein de sa famille, la manière dont il retrouve les siens et prend enfin le temps de renouer avec son passé. Une reconstruction semée d’embuche, mais capitale pour faire avancer les choses.

Passion dévorante est un livre qui m’a touchée par les thèmes abordés et les personnages présentés. Il fait partie de ces romans qui soulèvent des questions, abordent les situations sans faux semblants et n’hésitent pas à bousculer les événements par amour. Dixie et Church affrontent les obstacles, se recentrent sur l’essentiel et prouvent qu’il faut savoir s’accepter tel que l’on est.

Poppy & Wheeler sont les prochains à nous offrir leur histoire et il me tarde de savoir comment le garagiste sexy va conquérir la belle effrayée. Rendez-vous donc le 04 juillet.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Clash #3 : Passion dévorante. Jay Crownover

  1. AvatarLouve alpha dit :

    J’avoue que J’ai hâte de découvrir celui ci.

Laisser un commentaire