Hashtag, Tome 1 : #Nerd. Cambria Hebert

Deux personnes que tout oppose sont sur le point de se heurter l’une à l’autre.

De plus d’une façon.

Elle veut garder sa bourse scolaire. Il veut rester dans l’équipe. Dire que l’alliance que forment Rimmel et Romeo est particulière est un faible mot.

Mais c’est sur le point de changer.

Tout commence par un défi. Une initiation. Un challenge.

Rapidement, cela se transforme et devient bien plus que ça. Mais lorsque vous êtes victime de votre statut, il y a très peu de place pour quelque chose de vrai, de concret. Les règles sont claires et simples.

Restez dans votre cercle.

Et ne tombez jamais amoureux de quelqu’un qui n’en fait pas partie.

Date de sortie : 09/11/2017

Editions : 

Prix : 16e50 en broché et 5e99 en numérique

 

 D’habitude, ce que disent les gens ne m’atteint pas. La plupart du temps, je n’y pense même pas. Mais avec lui. Romeo a la capacité de m’atteindre. Cela ne sert à rien que je le tienne à distance. Il n’est qu’un étudiant à qui je donne des cours. C’est tout. Sauf que ce n’est pas tout.

 

Attention ! Êtes-vous prêts à découvrir une histoire aux couleurs bleues et or, qui fleure bon l’université et ses sororités ? Alors je vous invite à revêtir vos habits de circonstance, de vous munir de vos maillots, de vos lunettes et de vous installer confortablement. C’est fait ? Parfait ! En route pour les États-Unis et le campus Alpha U. Tous avec moi : Wolves Wolves Wolves.

Non, je ne me suis pas cogné la tête et n’ai pas encore atteint mon degré de folie maximal. Je viens tout juste de finir ce premier tome de la saga Hashtag et suis encore sous le coup des émotions qu’il m’a procurées. Je profite donc de mon petit nuage pour vous livrer mon avis et vous donner envie je l’espère, de craquer à votre tour.

Pourtant, il faut savoir qu’en découvrant les personnages, je n’ai pas été spécialement attiré par ce qu’ils dégageaient. J’ai eu peur de suivre une relation un peu bateau entre l’intello timide et le joueur ultra populaire… et je ne suis pas particulièrement fan de ce schéma. Seulement, voilà, Cambria Hebert est une auteure de génie qui va au-delà des apparences et qui m’a démontré qu’avec de l’humour, de la tendresse et surtout de l’amour, la plus basique des histoires pouvait complètement renversé la tendance et créer une romance à la fois forte et douce totalement addictive.

C’est donc dans une ambiance studieuse que j’ai démarré ma lecture et fais la connaissance de Rimmel et Romeo. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont extrêmement différents. Ils m’ont fait penser à deux mondes inconnus qui entrent en collision et se percutent violemment. Au premier abord, impossible de leur trouver des points communs, mais personnellement c’est ce que j’aime dans ce genre de roman car ces oppositions mènent souvent à des idylles passionnantes et passionnées.

Ce couple pourra se targuer de m’avoir fait rêver et me donner envie d’en avoir plus. Mes premières appréhensions ont très vite fait place à des interrogations, un puissant désir de les regarder abattre les obstacles et les voir triompher envers et contre tout. Je laisse planer quelque peu le mystère sur le contenu de ce livre, mais c’est parce que je pense que c’est ce qui fait la beauté de ce tome. Toutefois si je vous dis : Fraternité, défi, initiation, peut être que vous commencez à comprendre ou je veux en venir et que vous cerner une partie des difficultés qu’ils vont devoir traverser.

Rimmel et Romeo sont un couple comme on les aime : sentimentaux, vulnérables, marqués par leur vécu. Leur union fait ressortir le meilleur d’eux même au point de remettre en doute certains objectifs et d’ouvrir les yeux sur quelques comportements suspects. J’ai adoré ce lien qui se renforce au contact de l’autre, le besoin de protection qui naît de cette rencontre, l’évolution de la chenille en papillon et surtout l’authenticité de leurs sentiments. Qui pourrait résister à ce duo qui apprend la valeur du véritable amour ?

#Nerd est une très jolie découverte tant par sa trame que par son auteure. Je me suis laissée emportée par la magie du moment sous la bannière bleue et or des Wolves et je ne le regrette pas un seul instant.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire