Madame Malcolm. Katy Evans

 

Auront-ils droit à leur ” ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ” ?

IL N’EST PAS UN SAINT MAIS IL A FINALEMENT SUCCOMBÉ AU CHARME D’UNE SEULE FEMME

Après tout ce qu’ils ont traversé, la trahison, les mensonges et la rupture, Malcolm et Rachel sont enfin heureux ensemble et prêt à s’engager.

Mais pour ce couple, rien n’est simple puisque leur histoire est scrutée et interprétée par les médias.

Après des fiancailles sous le feu des projecteurs, il est temps de s’attaquer tranquillement aux préparatifs du mariage. Mais c’est sans compter sur Rachel, qui, afin de pimenter leur vie, refuse de faire l’amour avec Malcolm jusqu’au jour J.

L’organisation du mariage sera synonyme de frustration et de séduction tant que le jeune homme ne pourra pas posséder la femme qu’il aime.

Date de sortie : 09/11/2017

Editions : 

Prix : 9e95 en broché et 5e99 en numérique

 

 Nous ne nous marierons qu’une fois. Il ne me verra qu’une fois ainsi. Et je désire ardemment qu’il se consume pour moi de la même façon que je me consume pour lui.

Rachel Livingston est sur le point de vivre son rêve : épouser Malcolm Kyle Preston Logan Saint, l’homme qui a retourné son monde et fait de son existence une suite de moments délicieusement sensuels. Seulement s’unir à Saint, c’est affronter une multitude de désagréments afin de pouvoir s’avancer sereine vers l’hôtel le jour J. Il est l’heure de faire des choix, d’ouvrir les yeux et de plonger les yeux fermés dans une vie de pur bonheur.

Comme le dirait une de mes amies, que dire à ce stade lorsque l’on a déjà tout dit sur les deux précédents ?? Il est vrai que cette dernière nouvelle fait place au bonheur de ce couple intense en tout point. C’est un épilogue en fanfare, une fin des plus romantiques à la hauteur de l’homme magnifique qu’est Malcolm.

Parce que oui, malgré la narration du point de vue de Rachel, c’est toujours lui qui contrôle l’histoire, lui dont la prestance irradie le texte. Il n’y a pas à dire, il est celui dont on fantasme toutes ou presque. Je tire mon chapeau à Katy Evans pour avoir si parfaitement décrit notre homme idéal.

Ce petit bonus est là pour combler nos attentes de lectrice curieuse d’en savoir toujours plus sur nos personnages préférés. Je ne peux pas dire qu’il soit indispensable, mais il conclut agréablement cette superbe série. Tout du long, on assiste aux préparations de la noce avec un petit intérêt tout de même pour l’abstinence imposée par Madame qui apporte une petite tension sexuelle supplémentaire à l’ensemble.

Toutefois, Malcolm ne serait pas Malcolm si tout ce qu’il faisait n’était pas parfait..On s’immerge donc dans le somptueux, l’idyllique et le faste. Plus que par des mots, il ne cesse de nous charmer avec ses actes et le sentiment de sécurité qu’il instaure. Si vous doutiez encore de mon engouement pour ce gentleman irrésistible, je crois qu’il n’y a plus aucun doute à présent sur la fascination que j’ai développée pour sa personne.

Je ne vois pas quoi rajouter de plus puisque cette petite extension à l’histoire n’est là que pour ravir les addicts que nous sommes. C’est beau, magique, passionné et surtout fait pour rêver.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire