Les Insurgés, Tome 3 : Domination. Elle Kennedy

 

Dans la saison 3 de la série ” Les Insurgés “, une femme va devoir faire un choix qui sera crucial. Fera-t-elle le bon ?

Malgré sa très forte et très magnétique personnalité, Rylan ne semble pas pouvoir séduire Reese, la leader sans pitié de la ville des Insurgés. Il adore les challenges et celui-là est très excitant, mais l’indifférence de Reese n’est pas le seul obstacle à son opération de séduction. S’il veut Reese, il faut qu’il réussisse à passer outre Sloan qui monte la garde fidèlement auprès de la belle jeune femme.

Sloan a toujours aimé Reese, mais leur passé difficile et tumultueux a rendu impossible une histoire d’amour entre eux. Il voit bien que Rylan s’intéresse de près à elle, ce qui ne fait qu’intensifier la tension entre les deux hommes. Jusqu’à ce que Sloan se demande si cet homme sans foi ni loi ne va pas lui servir à se rapprocher de celle qu’il convoite.

La dernière fois que Reese s’est trompée sur un homme, elle n’a eu d’autre choix que celui de le tuer. Aujourd’hui, elle voudrait ne pas avoir à choisir, car elle sait bien que sa décision peut être fatale et qu’elle risque de perdre les deux hommes de sa vie…

Date de sortie : 02/11/2017

Editions : 

Prix : 17e en broché et 9e99 en numérique

 

 Il met le souvenir de côté en ouvrant la porte du bâtiment et en marchant d’un pas ferme jusqu’à l’escalier. Il ne peut plus se faire ça. Cette torture masochiste doit prendre fin. Son désir incontrôlable, son amour ardent pour Reese doivent prendre fin.

 

Reese est la cheffe des Insurgés. Foxworth est sa forteresse, ses habitants sont sous sa protection, mais son désir de vengeance ne cesse de grandir. À ses côtés son fidèle bras droit Sloan veille à ce qu’elle tienne le coup coûte que coûte. Alors lorsque la pression est trop grande, lorsque les nerfs craquent, la seule solution se trouve peut-être sous les traits séducteurs d’un Don Juan blond au sourire ravageur. Faut-il vraiment céder à ses pulsions ? Peuvent-ils vraiment prendre le risque de se laisser aller ? Il se trouve que parfois l’attraction est bien trop forte pour y résister et que l’on se retrouve pris entre ses envies et ses responsabilités.

Depuis le début de la saga, j’attendais ce tome avec impatience. Elle Kennedy a fait monter la tension tout au long des précédents et j’étais persuadée de me lancer dans une aventure explosive… Seulement voilà, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais. Clairement, après le coup de cœur pour le second opus sur Jamie et Lennox je ne peux cacher ma déception sur celui-ci.

La Dystopie a été mise de côté au profit de l’érotisme à outrance. De plus, on ne parle pas simplement d’un couple, mais d’une unité amoureuse ce qui rend ce livre peu recommandé au plus grand nombre. J’ai l’esprit ouvert, ce n’est pas ce qui m’a posé problème même je ne suis pas addict de ce genre de relation. Par contre, l’enchainement de scène érotique m’a personnellement dérangé. Je ne suis pas contre des ébats brûlants bien au contraire, mais quand les trois quarts du livre y font référence là je n’adhère plus, car ce que je recherche dans un livre c’est bien de l’émotion, de l’adrénaline et une histoire équilibrée. Ce qui n’est pas le cas ici.

Toutes les précautions prises auparavant, tous les plans étudiés pour mettre à terre le CM se résolvent en un clin d’œil. Les doutes que j’avais que se sont complètement envolés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Alors oui, c’est vrai que ma chronique n’est pas très positive, mais je n’arrive pas à passer au-delà de ce sentiment de frustration. Elle Kennedy avait toutes les cartes en main pour faire de cette histoire, quelque chose de captivant, d’époustouflant. J’aurais vraiment aimé qu’elle approfondisse cette guerre contre la cité, que les personnages soient présentés autrement que nus dans un lit et qu’elle exploite leurs rancœurs au maximum.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas réussi à adhérer à Domination. Certes, c’est toujours agréable de retrouver la plume d’Elle Kennedy et cette série a de bons atouts, mais je trouve qu’ici, elle a cédé à la facilité. C’est dommage de finir sur cette note-là.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire