Assassin. Clémence Lucas

 

Santa Barbara, Californie.

Le corps de Peter Jenkins est retrouvé, mutilé dans une ruelle. Cela faisait trois mois qu’Azraël n’avait plus sévi, depuis le Dakota où il avait laissé trois cadavres derrière lui.

Depuis quatre ans, l’Agent Spécial Dixon traque L’Ange de la mort sans jamais réussir à l’attraper. Pourtant, elle sent au fond d’elle-même qu’elle se rapproche.

Lorsqu’au détour de son enquête, elle quitte Sacramento pour Santa Barbara, elle croise le Dr Isaac Wolfe qu’elle avait déjà rencontré lors de sa première mission.

Entre le séduisant docteur et l’Agent Spécial, l’attirance est réciproque et une idylle commence à voir le jour.

Mais Azraël et ses meurtres planent au-dessus de leur relation et la ramène à la réalité.

Date de sortie : 17/07/2017

Editions : Auto-édité

Prix : 9e99 en broché et 0.99 en numérique (mois de l’indé, c’est le moment d’en profiter ! )

 

 Oui, je sais, je suis un agent spécial du FBI, je ne devrais pas avouer que ce type me fout la trouille mais c’est la vérité. Qui sait combien de personnes il va encore tuer jusqu’à ce qu’on l’arrête ? Du moins, si on y arrive un jour.

 

Assassin est un roman prenant qui nous entraîne sur les traces d’un tueur en série pas comme les autres. À la fois juge et bourreaux, l’ennemi public numéro un est un homme mystérieux qui vous surprendra par sa nature profonde.

Grâce à ce livre, je découvre pour la première fois l’écriture de Clémence Lucas. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage au déroulement fluide et intéressant. Elle a mis en place une histoire attractive qui accroche le lecteur dès les premières lignes. Elle a donné à ses personnages de multiples facettes qui rendent primordiales chacun de leurs gestes et même s’il n’y a pas de réelle surprise lorsque l’on évoque l’Ange de la Mort, je pense qu’il faut creuser plus loin et s’aventurer au-delà des apparences pour en apprécier l’ensemble.

On plonge à travers ce récit grâce à une narration à trois voix saisissante permettant de s’immerger tour à tour dans les pensées d’Aymie, d’Isaac et d’Azraël. Ces derniers nous livrent non seulement leur histoire, mais s’adressent directement à nous en le faisant. C’est une chose que j’ai beaucoup appréciée et qui m’a permise de me sentir totalement intégré aux événements.

Bien sûr je pourrai vous donner plusieurs indices sur la situation, mais quel serait l’intérêt pour vous de lire ce livre si vous en connaissiez la teneur ? Ce roman est un puzzle géant dont il faut rassembler les pièces. Il mêle intrigue, passion, investissement et dévouement de façon remarquable.

La relation entre les personnages évolue en même temps que leur sentiment tout en laissant planer le doute sur son issue. Je me suis beaucoup attachée à ce couple incertain, à cette fragilité et cette vulnérabilité qu’il dégage et j’aurais aimé avoir l’occasion de creuser un peu plus sur ce duo improbable.

Il est vrai que je ne vous dévoile pas grand-chose sur les circonstances de leur rencontre et le dénouement de leur histoire. C’est tout simplement parce que Clémence Lucas a tissé tant de lien entre les différents protagonistes que je ne peux pas prendre le risque de trop vous en raconter.

Assassin est un livre à lire si l’on recherche un bon mélange entre les genres. Pour ma part, je suis ravie d’avoir pu participer à cette enquête où chaque page mène un peu plus vers l’explosion d’une vraie bombe à retardement.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Assassin. Clémence Lucas

  1. Louve alpha dit :

    Je vais probablement me laisser tenter, j’aime bien les intrigues et le suspens alors pourquoi résister ?

Laisser un commentaire