Un tourment nommé Livvy. Inez Kelley

 

Écrivain à succès de romans paranormaux, John Murphy est tourmenté par des cauchemars. Son passé, semble-t-il, n’a pas fini de le hanter et d’assombrir ses jours… Pourtant, quand il rencontre Livvy – par l’intermédiaire d’un superbe soutien-gorge rouge qui a malencontreusement atterri chez lui –, son univers s’illumine soudain. Il faut dire que sa nouvelle voisine chef-pâtissière a l’air aussi appétissante que les mets qu’elle cuisine… Mais si John sent que l’attirance est réciproque, pour une obscure raison, Livvy pare chacune de ses avances. Pourquoi diable s’acharne-t-elle à lui résister ?

Date de sortie : 06/09/2017

Editions : 

Prix : 7e95 en broché et 5e99 en numérique

 

 On lui avait répété si souvent qu’elle rendrait un jour un homme très heureux…Illusions ou pas, elle voulait y croire. Jusqu’ici, le jour et l’homme ne s’étaient pas encore présentés. Peut-être que ses attentes étaient trop hautes, mais elle n’avait aucune intention de les revoir à la baisse.

 

Un tourment nommé Livvy, nom bien intrigant pour un livre promettant une débauche de sensualité. Inez Kelley nous offre une romance piquante dont les apparences se révèlent pourtant bien trompeuses.

Faisant partie de la collection passion intense des éditions J’ai lu pour Elle, je m’attendais à un récit accès sur l’érotisme. Je suis ravie d’avoir pu constater que non seulement ce fut le cas, mais qu’en plus de cela l’auteure a su rendre son histoire complexe en ajoutant à une situation plutôt banale des personnages rongés par leurs démons.

Je ne vous cache pas que dès les premières lignes, c’est l’attirance immédiate entre Livvy et John qui a retenu toute mon attention. Lorsqu’ils se retrouvent l’un en face de l’autre, il est impossible d’ignorer les crépitements qui les entourent. Ils dégagent tant de volupté et désir que l’on se prend à attendre leurs ébats avec impatience.

Ce que je trouve fantastique c’est qu’Inez Kelley n’a pas cédé à l’attrait de la facilité. Au lieu de se retrouver dans le schéma classique de ce genre de roman, elle a préféré prendre le chemin de la séduction en mettant en place un flirt poussé qui augmente considérablement la tension sexuelle entre Livvy et John. Chaque regard les dévore, chaque effleurement les consume attisant inlassablement leurs sens sans jamais tomber dans la vulgarité.

Le très bon point de cette histoire c’est que non seulement le feu brûle par tous les pores de leurs peaux, mais au contact de l’autre ce sont surtout leurs peurs qui prennent le dessus. Ce duo de charme renferme de lourds secrets traînant leurs blessures encore à vif au sein de leur équilibre précaire. Alors, lorsque les sentiments s’en mêlent, leurs émotions se percutent de plein fouet et menacent de tout ravager sur leurs passages. Le texte prend donc une tournure sombre, résolument plus dure et emporte le lecteur en plein cœur de leurs tourments.

Il ne m’aura fallu que quelques heures pour dévorer ce livre. Entre l’attraction des personnages et leurs profondeurs, j’ai trouvé leur relation étonnamment addictive. Je ne pensais vraiment pas me laisser entraîner comme cela à travers leur narration. Néanmoins, je suis conquise par la manière dont l’auteure a envisagé les choses, la direction qu’elle a donnée à son récit et tous les intermèdes littéraires de John qui le ponctue. J’ai ri, j’ai versé quelques larmes et je me suis même mise en colère contre certains de leur comportement. Cependant, la principale sensation qu’il me reste en refermant ce roman est qu’avant d’aimer une autre personne il faut apprendre à s’aimer soi-même.

Inez Kelley est une auteure à suivre qui ne manquera pas de continuer à nous faire rêver avec son prochain ouvrage qui fera son apparition fin novembre dans la nouvelle collection de l’éditeur : Illicit.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire