Crush. Maya Banks

Un désir dangereux. Un amour interdit.

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

Date de sortie : 14/06/2017

Editions : 

Prix : 14e90 en broché et 2e99 en numérique

Si vous ne connaissez pas encore les frères Devereaux et les membres du SSD, je n’ai qu’une chose à vous dire : foncez chez votre libraire et procurez-vous cette saga. Hors des sentiers battus, Maya Banks a créé une histoire mêlant habilement prise de risque et pointe de paranormal. Crush est une sortie que j’attendais depuis longtemps et je peux vous dire en le refermant que ma patience à été récompensée.

Ce livre est donc la suite tant attendue de Slow Burn précédemment publié par une autre maison d’édition. Même s’il est vrai que les personnages sont indépendants et que l’auteure fait quelques rappels essentiels aux précédents tomes, je pense qu’il vaut mieux savoir où l’on met les pieds pour ne pas se retrouver perdu lors des nombreuses références faites au passé.

Eliza est une guerrière, un petit bout de femme coriace capable de mettre au tapis le plus costaud de ses coéquipiers, mais la jeune femme cache un lourd secret qui pourrait bien lui exploser à la figure. Il suffira d’un coup de fil pour faire ressurgir sa peur panique et mettre à jour sa vulnérabilité. La culpabilité si longtemps enfouie fait alors un retour fracassant dans sa vie ; son fardeau devient alors si écrasant qu’il ne lui reste plus qu’à prendre en main son destin.

Wade Sterling est connu pour son intransigeance, son arrogance et son insolence. Il est du genre insupportable, capable de déstabiliser une personne en quelques minutes seulement, mais Wade est aussi quelqu’un de fort, de solide qui cache des aptitudes insoupçonnées. L’habit ne fait pas le moine est une expression qui sied à merveille à cet homme protecteur et possessif au possible.

On dit souvent que qui aime bien, châtie bien, je pense, alors, qu’il est évident qu’une connexion rare et unique prend vie sous nos yeux dès les premières lignes. Ils s’insupportent, se défient, se provoquent, mais une véritable tension érotique crépite entre eux. J’aime que Wade ne lâche pas Eliza, qu’il soit capable de lui tenir tête et la protéger y compris d’elle-même. On pourrait lever les yeux au ciel à certain moment or la fin justifie les moyens et Wade est prêt à tout pour Eliza.

J’ai adoré le déroulement de l’histoire, la pression qui monte page après page, la multitude d’émotions qui ravage les personnages et l’amitié qui les unit. Maya Banks nous a concocté un tome à la hauteur de son talent. J’en ai aimé chaque instant.

Crush est un roman qui montre que l’on ne peut jamais semer le passé parce qu’il finit toujours par nous rattraper. C’est le livre idéal si vous cherchez de l’action, des mâles alphas dans toute leur splendeur et de la testostérone à revendre.

La suite est annoncée pour 2018 et il me tarde déjà de replonger dans cet univers.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire