Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh. Jane Devreaux

“Tout a changé, ou plutôt rien, nous jouons toujours avec le feu, cherchant les limites de notre relation.”

Enfin Josh comprend que Marcy n’est pas pour lui et que tout les sépare. Mais Sandre ne semble pas accepter qu’il la désire plus que toutes les autres. Et le rôle de leurs amis et parents n’aide pas à ce qu’ils réalisent la force de leurs sentiments.

À force de sagesse, de retenue et de câlins, il finit par lui faire comprendre ce qu’il éprouve pour elle, et quand elle l’accepte, ils vivent une grande histoire… de courte durée ! Leurs études les séparent géographiquement et Sandre refuse que Josh passe à côté des années universitaires et de leur tourbillon, à cause d’elle. Elle s’efface… disparait… pour mieux réapparaitre de temps en temps, n’offrant à son amant que des souvenirs.

Est-ce que la maturité qu’ils acquièrent va les guider l’un vers l’autre, ou bien au contraire, les séparer ? Josh semble prêt à commettre une grave erreur, quand le sort décide de leur jouer un tour qui remet tout en question..

Date de sortie : 09/03/2017

Editions : 

Prix : 14e50 en broché et 8e99 en numérique

Il est toujours difficile de se lancer dans la relecture d’un roman que l’on a dévoré plusieurs mois avant. Cependant avec Close-up Jane Devreaux a su apporter des changements intéressants tout en conservant le fond attractif de sa saga. J’avoue qu’après le premier tome je me suis demandé s’il était nécessaire de redécouvrir celui-ci et finalement je suis agréablement surprise de n’avoir pas ressenti de lourdeur durant le récit.

Sandre est toujours aussi exceptionnelle. Bien sûr elle est forte, indépendante, mais elle combat avant tout ses démons. Cette fragilité la rend véritablement attachante. Le cheminement de Sandre est très agréable, car malgré ses doutes et ses appréhensions, on la sent plus réceptive à l’amour de ses proches, petit à petit elle apprend à s’ouvrir aux autres. Certes elle n’a rien perdu de son mordant, mais j’ai trouvé vraiment attrayante la manière dont on la voit devenir femme.

Josh est plus sûr de lui, plus déterminé que jamais à obtenir ce qu’il veut. Il faut dire qu’il lui faudra énormément de patience pour faire tomber les barrières de Sandre. Il va commettre de sacrées erreurs, va avoir des comportements qui m’ont quelquefois hérissés le poil et pourtant je l’ai trouvé touchant, car finalement c’est un homme totalement submergé par ses sentiments.

Le bon dans le temps à la moitié du roman nous entraîne à la découverte de notre couple à l’âge adulte. J’ai trouvé que cela relance tout l’intérêt de l’histoire. Les Flash-back qui agrémentent cette période apportent les éléments nécessaires à la compréhension de ces années passées. Cette manière de combler l’absence remplit les blancs laissés dans l’histoire.

La complexité de ce livre, mais surtout l’évolution des personnages permet à ce second tome de ne pas tomber dans la facilité. On se sent impuissant face à leur situation, car malgré la volonté de Josh, les incertitudes de Sandre ne l’aident pas à s’ouvrir totalement à lui. Pourtant la passion est toujours présente, palpable, intense, mais ce qui prend le dessus dans ce récit c’est surtout la profondeur de leurs émotions. On se recentre très vite sur les sentiments des personnages plutôt que sur l’aspect sensuel de leur relation.

Je voudrais donc dire à tous ceux qui ont lu Sinder de ne pas hésiter à se lancer dans cette réédition. Jane Devreaux a su remanier son texte tout en gardant sa force et son authenticité. J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver sa plume.

Je suis dorénavant très curieuse de savoir ce que Steeve et Marcy nous réservent. C’est une histoire que j’attends depuis de longs mois. Nul doute que Jane saura faire ressortir le meilleur de ses personnages. Rendez-vous le 13/04/2017

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire