Lucky Harbor, Tome 2 : Tendrement. Jill Shalvis

Dix-sept ans après un été mémorable passé à Lucky Harbor, Tara est de retour dans cette petite station balnéaire, où sa mère lui a légué, ainsi qu’à ses sœurs, un hôtel qu’elles ont décidé de retaper. Alors qu’elle tente de résister à son attirance pour le beau Ford Walker, son amour de jeunesse, les conséquences de ce qu’ils ont partagé tant d’années auparavant ressurgissent. Pour mieux les réunir ?

Date de sortie : 24/03/2017

Editions : 

Prix : 6e90 en broché et 5e99 en numérique

La vie nous réserve parfois de bien belles surprises d’autant plus quand le destin s’en mêle. Je n’aurai jamais pensé que l’histoire entre la Dame de Fer et le champion de voile dégagerait autant de tendresse et de sentiments. Je viens tout juste de refermer ce livre et je suis encore sous le coup du romantisme dont il regorge.

Je suis totalement conquise par la façon dont Jill Shalvis a construit leur relation. Avec leur douloureux passé commun, ce n’était pourtant pas gagné. Cependant, l’auteur a su tirer parti de leur vécu en faisant remonter diverses émotions à la surface. De vieilles blessures vont se rouvrir, notamment face à la venue d’un événement très particulier qui va chambouler leur existence. Entre Désir et colère, il va leur falloir accepter leurs erreurs et chasser leurs regrets.

Plusieurs rebondissements ponctuent l’histoire ce qui entraîne des situations aussi compliquées que drôles. Lorsqu’une compétition se met en place et que la machine à ragot de Lucky Harbor se met en route, rien n’arrête l’équipe de choc de la petite ville sous la poigne d’une Lucille particulièrement en forme. Bien que l’on se doute de l’issue finale des différents sondages Facebook, j’ai trouvé très agréables ces petits moments de détente lors de ma lecture.

Bien sûr, je ne peux pas passer à côté de ce magnétisme intense qui émane de Tara et Ford. Chacun de leur geste est dicté par l’attirance indéniable qu’ils ressentent. Malgré le besoin de Tara de tenir Ford à distance, l’envie qu’elle éprouve pour cet homme dépasse l’entendement. De frôlements en rendez-vous brûlants, le récit nous livre des moments de pure sensualité.

Néanmoins, tout n’est pas rose pour notre couple. En effet, la culpabilité les ronge agrandissant petit à petit un fossé entre leur désir et leurs attentes. Le temps continue d’avancer, dix-sept ans se sont écoulés, mais l’amertume et les regrets ne les ont pas quittés. C’est un gros travail sur soi que chacun va devoir entamer laissant le lecteur, impuissant, assister à leur remise en question.
Outre la romance particulière que développe ce tome, j’ai pris beaucoup de plaisir à voir l’évolution de la relation entre les 3 soeurs. Chacune a mis de l’eau dans son vin, apportant sa pierre à l’édifice. Quelques petits accrocs rythment leurs échanges, mais on constate avec bonheur qu’elles ont trouvés un certain équilibre.

Lors du précédent tome, nous avions droit aux conseils bien sentis de Phoebe à ses filles. Petit clin d’oeil très sympathique dans ce second opus, tous les chapitres commencent par ce que j’appellerai un Taraïsme. Ces courtes pensées donnent des indices sur le développement de l’histoire durant les prochaines pages.

Tendrement est un livre qui m’a beaucoup touché de par la nature même de la relation entre Tara et Ford. J’aime la manière dont Jill a pris en compte leur passé. Elle n’a pas cherché à adoucir les choses ni à les compliquer. C’est un récit authentique dont on retire beaucoup de satisfaction.

Prochain rendez-vous le 26/05 avec le récit des aventures de Chloé et Sawyer qu’il me tarde de découvrir.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire