8 Chemins vers Elle. Jeanette Grey

Sept nuits d’amour torride : à Paris, Kate et Rylan ont vécu une histoire fusionnelle et passionnée. Mais en mentant sur son passé, Rylan a finalement détruit la confiance que Kate avait en lui. Blessée, trahie, la jeune femme est repartie à New York pour reconstruire sa vie. Après des mois de silence, Rylan n’a pas réussi à oublier Kate. Il revient en Amérique pour la retrouver et la reconquérir, coûte que coûte. Il la supplie de lui accorder sept nuits supplémentaires, espérant lui prouver que leur relation peut marcher. Au cours de ces quelques jours, les deux amants vont se redécouvrir, se montrer tels qu’ils sont vraiment. Chacun va se révéler. Mais réussiront-ils à retrouver la connexion extraordinaire qui les liait à Paris ?

Elle ne lui a pas pardonné sa trahison. Il doit retrouver le chemin de son coeur.

Date de sortie : 01/03/2017

Editions : 

Prix : 17e50 en broché et 12e99 en numérique

Il y a des livres qui sont difficiles à chroniquer de par les émotions qu’ils vous font ressentir. 8 Chemins vers elle se range dans cette catégorie, car après avoir eu un gros coup de cœur pour l’histoire de Kate et Rylan je me retrouve tiraillée entre déception et attendrissement. Je vais tenter d’exposer mon point de vue avec neutralité pour ne pas vous influencer plus que de raison.

À la fin du premier tome, nous avions laissé Rylan de retour à New York dans l’espoir de reconquérir celle qui fait battre son cœur. Nous le retrouvons à la même place, ce qui est un très bon point, on entre ainsi directement dans le feu de l’action….Et quelle action. La connexion qui s’était établie entre eux à Paris est toujours aussi palpable. Leur entente charnelle n’est plus à prouver tant ils s’entendent à merveille sur ce plan. Beaucoup de sexe diront dire certain, personnellement je dirai simplement que leur relation étant basée sur ce plan, il est tout à fait normal de voir autant d’ébats durant le récit. Ils communiquent, se livrent à l’autre durant ces moments intimes ce qui renforce complètement leur lien. L’érotisme des scènes est brûlant notamment celle de l’appareil photo qui m’a donné des frissons.

Kate est d’autant plus ouverte sur le sujet. On la sent plus directive, elle exprime bien mieux ses envies. Cependant, je l’ai trouvée terriblement agaçante, et ce durant tout le livre. Mon Dieu qu’elle peut se montrer méprisante, blessante. Bien sûr je comprends ses réticences, mais tout du long elle ne cesse de maintenir Rylan à distance persuadée d’avance de savoir comment va se finir cette histoire. Elle est tellement sur la défensive qu’elle arrive à en devenir mesquine. Son comportement a failli me faire abandonner ma lecture.

À contrario, j’ai trouvé Rylan terriblement touchant par son évolution, sa façon de tout mettre en œuvre pour la reconquérir. On en apprend bien plus sur lui durant ce tome, on revient sur son enfance, son adolescence et surtout les raisons qui l’ont poussé à fuir. Bien sûr, il a fait des erreurs, il en refera d’autres, mais il a le courage de vouloir avancer, de combler le vide de sa vie. C’est pour lui que j’ai continué à tourner les pages, c’est avec lui que j’ai souffert.

Je suis véritablement déçue par la tournure des événements, mais surtout par la personnalité de Kate. L’acceptation et la confiance auraient dû se placer au centre de ce roman alors que ce que je retiens c’est la douleur, la confusion et ce compte à rebours incessant.

J’ai vraiment hésité sur la note que je voulais donner parce que malgré tout, Rylan est un personnage auquel je me suis particulièrement attachée. Néanmoins, je dois être honnête, j’ai eu beaucoup de mal à finir ce livre. Je n’ai pas pu passer au-delà du tempérament de Kate. Je ne dis pas que personne ne sera ému par ses réactions, mais pour ma part, je n’ai pas réussi à l’apprécier tout simplement.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire