Big Rock. Lauren Blakely

Riche, beau gosse et… gâté par la nature ! Spencer a tout ce qu’il faut pour réussir dans la vie. Le jour, il tient un bar branché avec Charlotte, sa meilleure amie. La nuit, il fait défiler les filles dans son lit, alimentant les titres de la presse people. Mais sa réputation de play-boy frivole finit par faire de l’ombre à l’entreprise de son père. Pour rassurer des investisseurs sur son comportement, Spencer présente Charlotte comme sa fiancée. Son amie accepte de jouer le jeu, le temps d’une semaine. Mais très vite, les choses dérapent et le faux couple n’est plus si faux que ça… À la fin de cette étrange semaine, Charlotte et Spencer devront quitter leurs costumes d’amants. Pourront-ils, alors, redevenir de simples amis ?

Ils étaient amis. Ils sont devenus amants. Une erreur ?

Date de sortie : 08/02/2017

Editions : 

Prix : 16e90 en broché et 3e49 en numérique

Vous recherchez une lecture Feeling Good sans prise de tête ? Ne cherchez plus et plongez-vous sans tarder dans Big Rock de Lauren Blakely. Grâce à un personnage haut en couleur, elle nous offre un livre agréable sans chichi extrêmement torride.

La particularité de ce roman est la narration exclusivement masculine. Nous avons l’habitude d’avoir le point de vue de Monsieur après avoir découvert le récit de Madame. Ici, rien de tout cela. Spencer prend les rênes de son histoire avec efficacité, passion et beaucoup d’humour.

Je vous le disais, ce dernier monopolise le livre avec sa personnalité décadente. Il est beau riche sexy en diable et très bien doté par la nature (oui c’est important pour lui, je ne pouvais pas ne pas le mentionner). Mais alors me direz-vous, que cache-t-il ? Et bien rien du tout. Pas de famille à problème, pas de passé tortueux, Spencer aime sa vie et les gens qui l’entourent.

Cependant, le destin va lui donner un coup de pouce concernant Charlotte, sa meilleure amie depuis toujours. Quelquefois la personne dont on a besoin se trouve là sous nos yeux, mais effrayé par l’idée de perdre une relation idéale, on refuse de sauter le pas. Survient alors un événement qui va changer le cours de leur vie.

Big Rock est avant tout un livre qu’il faut prendre à la légère tout comme son histoire. Ne vous attendez pas à de nombreux rebondissements ni surprise. C’est une lecture agréable qui donne le sourire et qu’il faut lire pour se détendre. Le caractère des personnages attire l’attention et le seul moment que l’on attend avec impatience est celui où tout va basculer. En dehors de cela l’histoire coule de source.

Je n’occulte pas le côté ultra sexy de l’ensemble qui, vous donnera j’en suis sûre, de quoi alimenter quelques-uns de vos fantasmes. En véritable Dieu du sexe, Spencer ne fait pas les choses à moitié alors préparez-vous aux orgasmes multiples, aux corps en sueur et à la découverte d’un engin de compétition.

Est-ce que j’ai aimé ce livre ? Oui, j’ai beaucoup souri face aux réactions parfois stupides (mais partant toujours d’une bonne intention) de ce playboy attachant. Je n’irai pas jusqu’au coup de cœur, car je suis du genre à aimer être surprise par un texte, j’aime devoir me creuser un peu les méninges. Il n’en reste pas moins que Big Rock nous apporte ce qu’il nous promet.

Je découvre, par la même occasion, l’écriture de Lauren Blakely qui m’a charmée. Elle joue aisément avec les mots, amène beaucoup de réparties drollissime à son texte ce qui rend l’ensemble vraiment attrayant. Son récit est bien mené de sorte que l’on ne voit pas les pages défiler. Une auteure que j’aimerai beaucoup apercevoir dans un autre registre.

Je referme donc cette chronique en vous disant qu’il faut rencontrer Charlotte et Spencer, ne serait-ce que pour découvrir le phénomène qu’est le jeune homme. De l’amitié à l’amour, il n’y a parfois qu’un pas.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Big Rock. Lauren Blakely

Laisser un commentaire