Close-up : Indomptable Sandre. Jane Devreaux

Elle, c’est Sandre River. Ses yeux noirs trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. Elle est solitaire, mystérieuse, et tous craignent ses reparties. Mais ses grands yeux de photographe observent le monde avec envie, voire plus en ce qui concerne Josh.

Lui c’est Joshua Anderson, le rugbyman le plus populaire du lycée. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Shepard, et dont la vie paraît tellement droite qu’elle ne peut que cacher des secrets.

Jamais Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plaît. Jamais Josh n’avouera que ses hormones le travaillent et qu’il n’en peut plus d’attendre. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leur vie :  » Tu sais quoi mon vieux, t’as les couilles en ébullition et t’arrives plus à penser avec ta tête. »

Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire où les deux héros adolescents vont découvrir leur corps et peut-être s’aimer…

Date de sortie : 09/02/2017

Editions : 

Prix : 14e50 en broché et 6e49 en numérique

Je ne vous cache pas que je ne rencontre pas Sandre et Josh pour la première fois. En effet, il y a plusieurs mois de cela j’avais succombé à cette trilogie passionnante écrite par Jane Devreaux. Cette relecture loin d’être ennuyeuse m’a permis de redécouvrir cette histoire hors du commun.

Attendez-vous à énormément vous attacher à ce couple que tout oppose du moins en apparence. Apprendre à connaître Sandre et Josh c’est faire face aux rumeurs et leurs conséquences. C’est accepter de se sentir déstabilisé, abîmé par les événements. C’est être bousculé dans nos croyances et risquer un looping émotionnel. Ce roman est troublant tant par la complexité des personnages que par les secrets qu’ils renferment. Les révélations se font au compte-goutte de sorte que chaque chapitre apporte une vérité, chaque page nous plonge un peu plus dans leurs difficultés. Difficile de rester de marbre quand on se rend compte de l’importance que leur passé a sur leur présent.

Si je devais décrire Sandre, je dirais que c’est une jeune fille qui cache son mal-être derrière une façade sombre. C’est une solitaire qui refuse le contact des autres. Fière de sa réputation, elle est fascinante par le mystère qui l’entoure et qui donne matière aux ragots les plus farfelus. Elle encaisse sans broncher, mais plus on prend conscience de son vécu plus on admire son courage.

Josh pourrait être tout son contraire tant il est populaire et posé. Cependant, méfiez-vous des apparences, car il pourrait se révéler plein de surprise. En effet, lorsque les barrières tombent, qu’il se laisse aller à quelque confidence, on remet en perspective son comportement, on analyse ses gestes et on s’aperçoit que finalement nous ne réagissons pas tous de la même manière face à l’adversité.

Je pourrai vous parler du contenu charnel de l’histoire, très présent dans le déroulement des événements . Cependant, ce n’est pas ce qui m’a réellement marqué dans ce récit à deux voix. Le sentiment qu’il me reste en refermant ce premier tome c’est avant tout le pouvoir accordé aux rumeurs, au paraître, aux non-dits. J’ai pris beaucoup de plaisir à explorer la complexité des personnages, car au-delà des apparences, une vraie bulle va se créer autour de ces deux jeunes gens si opposés et pourtant si semblables dans leur peur d’affronter la réalité.

L’écriture incisive de Jane est très agréable. Elle a su apporter beaucoup de profondeur à son livre avec une base loin d’être évidente. Elle sait tirer parti du meilleur comme du pire de ses héros en construisant une histoire certes dure, mais totalement réaliste. Tout comme lors de ma première lecture, je me suis laissée porter par l’ambiance générale de son roman.

Je suis ravie d’avoir pu retrouver Sandre et Josh et pressée de me replonger dans la suite de leurs aventures. Alors, oubliez vos a priori, dépassez vos préjugés et laissez-vous entraîner par l’intensité de Close Up.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire