Off-Campus, Saison 4 : The Goal. Elle Kennedy

Il suffit d’une nuit pour que tout change.

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.

Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.

Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

Mais tout va se compliquer…

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.

Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.

Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.

Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Date de sortie : 12/01/2017

Editions : 

Prix : 17e en broché et 6e99 en numérique

Qui d’entre nous aurait parié un kopeck sur l’histoire de Sabrina et Tucker ? Sûrement pas moi…Car, je vous le dis, j’étais plutôt sceptique sur leur relation et surtout sur ce qui allait en découler. Enfin, c’était sans compter sur le talent de Elle Kennedy qui sait exactement faire ressortir les points positifs de ses personnages et les rendre attachants.

Lorsque j’ai entr’aperçu Sabrina dans les tomes précédents, je n’avais pas envie de la connaître, clairement. Elle me paraissait hautaine, distante et plutôt vulgaire il faut bien le dire. Je sais qu’il ne faut pas juger les gens sur les apparences, The Goal me l’a de nouveau démontré…..Loin d’être une mégère, Sabrina est avant tout une jeune femme vulnérable avec une vie qu’on ne lui envie pas. La relation avec sa grand-mère et son beau-père est loin d’être idyllique mais c’est avec une volonté sans faille de s’en sortir qu’elle cumule les boulots et suit de brillantes études. J’ai pris énormément de plaisir à la voir se dévoiler au fil des pages. Couche par couche, elle charme le lecteur par sa détermination, sa fragilité et ses peurs. Elle s’est forgée une carapace que nul ne peut franchir, enfin jusqu’à un certain joueur de Hockey qui risque bien de retourner son monde.

John Tucker est connu pour être le plus calme de la bande. Doté d’une patience d’ange et d’un sang froid inégalable, il cache malgré tout une bonne dose d’humour et de désinvolture. J’étais curieuse de savoir ce qu’il avait à offrir tout en redoutant l’ennuie. C’est donc une très bonne surprise de le découvrir affirmé prêt à saisir sa chance à tout instant. Tucker est un roc, un pilier sur lequel il est facile de s’appuyer. Il est présent pour ses amis, pour sa famille. Il a des projets pour l’avenir mais il devra user de toute sa sagesse légendaire pour arriver à ses fins.

Leur histoire ne sera pas un long fleuve tranquille. Il faut dire que leur relation avec Dean ne va pas leur faciliter la tâche. Ce que je trouve très intéressant c’est la manière dont leur différent caractère vont jouer en leur faveur. L’auteure a réussi à créer une véritable complémentarité entre ses deux personnages en jouant sur cette volonté de vivre leur vie telle qu’ils l’entendent.

Ce dernier opus, résolument plus mature, tourne avant tout autour d’un événement majeur qui va chambouler tous leurs plans. Je m’attendais à beaucoup de choses mais je suis ravie de voir la tournure qu’Elle a donnée à leur union. Elle fait admirablement ressortir la nature profonde de Sabrina et Tucker qui vont progressivement apprivoiser leurs peurs et apprendre à faire les bons choix.

Il est vrai que leur histoire m’a touchée. Je n’y croyais pas vraiment et pourtant je me suis laissée porter par ce tome empli de tendresse. J’avais été subjuguée par The Score et il est vrai que je trouve The Goal un poil en dessous, cependant il conclut parfaitement cette saga riche en émotions !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire