My favorite Mistake. Chelsea M Cameron

Taylor est furieuse. Comment l’université a-t-elle pu lui imposer de partager sa minuscule chambre d’étudiante avec un colocataire homme ? Et pas n’importe lequel : Hunter Zaccadelli.

Un bad boy tatoué, terriblement sexy, qui joue de la guitare comme un dieu et qui ne perd pas une occasion de lui dire à quel point il a envie d’elle. Autrement dit, le genre de type trop beau et trop sûr de lui, à fuir comme la peste sous peine de tomber amoureuse et de souffrir atrocement. Elle n’a donc qu’une solution : tout faire pour qu’il déménage, avant qu’il soit trop tard…

Date de sortie : 04/01/2017

Editions : 

Prix : 14e90 en broché et 9e99 en numérique

Et si une simple erreur pouvait changer radicalement votre vie ? Lui laisseriez-vous une chance ? C’est avec un résumé attractif et une couverture attrayante que ce livre m’a fait de l’oeil. J’avais hâte de découvrir cette histoire qui promettait intensité et émotion….

Mais voilà, la personnalité de Taylor ne m’a pas du tout convaincue. Même en ayant fini le livre et en sachant ce qu’elle a vécu et ce qui en a découlé, rien n’explique ses réactions excessives, cette fureur permanente. Ce qui bien dommage , car paradoxalement c’est une jeune fille pleine de vie, d’énergie, studieuse mais son agressivité continuelle la rend exécrable. J’ai eu énormément de mal avec ses sautes d’humeur quotidienne. Je me suis pourtant accrochée en tentant de comprendre ses peurs mais je n’ai, à aucun moment, réussi à ressentir de l’affection pour ce personnage.

Hunter a l’image du bad boys mais seulement l’image. Certes il est tatoué, certes il est arrogant mais il n’est en rien dangereux ou sombre. Il a un lourd passé et cache son secret sous une façade de bien être et de rigolade mais c’est un homme avant tout prévenant, profondément marqué par la tragédie. J’ai aimé les touches d’humour qu’il apporte, sa répartie mais, je suis assez déçue de l’image qu’on lui a attribuée car c’est finalement un personnage qui méritait plus.

Comme vous vous en doutez, j’attendais autre chose de ce livre. Je souhaitais avant tout trouver une belle histoire malgré les conflits néanmoins la façon d’être de Taylor a pris une trop grosse importance durant ma lecture ce qui l’a grandement entachée. J’ai eu d’autant plus de mal à avancer sur ce roman en comprenant sa manière de fonctionner. J’anticipais ses réactions et malheureusement il était difficile de se tromper…

La dernière partie du livre s’améliore car Taylor et Hunter se livrent l’un à l’autre. Les ressentis, les douleurs, les souffrances vont peu à peu laisser place à l’espoir, aux sentiments naissants. L’intrigue est intéressante car les révélations se font par petites touches. Malgré tout, je n’ai pas réussi à dépasser ma gêne face au comportement de Taylor.

Il est toujours difficile de chroniquer un livre qu’on a eu du mal à terminer. Cependant, même si je n’ai pas su adhérer à cette histoire je tiens à souligner la fluidité de l’écriture, la facilité de lecture. La plume de Chelsea est très agréable ce qui me donne envie de découvrir ses autres ouvrages.

C’est donc une déception pour ma part en grande partie à cause de l’animosité qui s’en dégage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire