Rendez-vous avec Diane Hart

Bonjour Diane, peux-tu nous en dire plus sur toi s’il-te-plait ?

Bonjour, je m’appelle Diane Hart, je suis auteur de romance. J’ai vingt-sept ans, je suis Française mais vis en Belgique, à Bruxelles, depuis plus d’un an maintenant.

As-tu toujours voulu écrire ?

Avant d’avoir envie d’écrire, j’ai surtout découvert la lecture. J’ai commencé à apprécier cette dernière assez tard – vers l’âge de dix ans – puis adolescente, grâce à ma très chère Maman qui est une passionnée de lecture, j’ai découvert les romans, notamment les romances historiques et les sagas familiales peuplées d’aventures et d’histoires d’amour. C’est à partir de là que m’est venue l’envie d’écrire à mon tour mes propres histoires. Naturellement, mes premières « historiettes » ont été historiques, puis bien plus tard, avec la découverte de Cinquante Nuances de Grey, je me suis mise à écrire de la romance contemporaine érotique. Aujourd’hui, je n’imagine pas ma vie sans écrire. Cela m’épanouit et m’amuse beaucoup trop !

As-tu un genre littéraire de prédilection ?

La romance, bien sûr ! Que cela soit en écriture ou en lecture. Je suis aussi une lectrice compulsive et je lis énormément de romans – tous genres confondus : contemporains, historiques, légers ou dramatiques. J’aime aussi la poésie et les biographies de personnalités célèbres.

D’où te vient ton inspiration ?

Je trouve mon inspiration partout ! Un article de magazine, une photo, une discussion entre amis, tout peut m’inspirer. Il m’arrive très souvent d’avoir des idées en plein milieu d’un film par exemple ou lorsque je discute avec des amis. Je visualise la scène dans ma tête, j’entends les dialogues… je note alors mes idées dans mon précieux carnet. Je m’inspire aussi pas mal de mes proches. Certains dialogues, expressions ou traits de caractères de Babysitting Love sont inspirés directement de ma famille ou de mes amis.

Lorsque tu écris, suis-tu un plan ou préféres-tu te laisser porter par tes personnages ?

J’ai très souvent un fil conducteur, des scènes clés que je note dans mon carnet. Le reste se fait au fil de l’eau… Je ne fais pas forcément de plan par chapitres etc. Je fais par contre pas mal de recherches sur les lieux, les villes, les pathologies etc. Je me laisse donc très souvent porter par mon inspiration du jour.

Babysitting Love est paru chez Butterfly Editions, comment a commencé votre collaboration ?

Butterfly Editions m’a en fait tout simplement contacté directement pour me faire part de leur intérêt pour mon histoire qui était en partie disponible sur le site Wattpad. Leur enthousiasme, leurs valeurs et leur grande disponibilité – entre autres – ont suffit à me convaincre de signer chez eux. J’ai adoré travailler avec eux pour parfaire mon roman. La phrase d’édition est aussi importante que la phase d’écriture et quand elle est faite dans le respect de l’oeuvre alors c’est tout simplement génial !

As-tu d’autres projets d’écriture ?

Je suis actuellement en train d’écrire le spin off de Babysitting Love qui portera sur Jack, le fils de Callahan. Cela s’appelera (Ir)resistible Love et l’intrigue se déroulera à New York. J’ai évidemment, d’autres idées mais elles ne sont pour le moment qu’au stade de projet.

Quel est le dernier livre que tu aies lu qui t’ait marqué ?

Difficile à dire… En romance, je dirais Burning Dance de CS Quill. J’ai vraiment adoré cette histoire d’amour atypique sur fond de danse. Je n’ai pas réussi à lâcher le livre avant de l’avoir fini. J’ai aimé la force des héros, leur destin cabossé, leur ardeur… bref, je le conseille ! Sinon, dans un genre totalement différent, j’ai lu Longitude Zéro de l’aventurier Mike Horn. Ce dernier a entrepris un tour du monde il y a plusieurs années en suivant la ligne de l’équateur. Le périple de ce type est tout bonnement incroyable ! Un mec avec des couilles en acier et un courage comme on en fait plus. Un livre palpitant, fort et une vraie leçon de vie.

Y a t-il un livre que tu aurais aimé écrire ?

Olala, dur, dur… mais je dirais peut-être : Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen McCullough. Les terres brûlantes d’Australie, une histoire d’amour impossible et une plume admirable. Cette histoire a bercé toute mon adolescence, c’est même l’un de mes livres préférés.

Pour finir, as-tu un petit message pour les lecteurs ?

Merci du fond du coeur. Merci de me lire, de me soutenir, d’être si incroyablement merveilleux. Je vous dois tout !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire