Adrian U.S Army. Stefany Thorne

« C’est notre amour qui guide chacun de mes pas… »

Alicia tente désespérément de survivre à la disparition de son mari Adrian. Tombé au combat, il n’a jamais pu tenir la promesse faite à sa femme, deux ans plus tôt. Celle de lui revenir sain et sauf de sa dernière mission.

Alors qu’elle se plonge dans ses souvenirs en perdant peu à peu l’espoir qui lui reste, elle se remémore tous les merveilleux moments passés ensemble. Mais une nouvelle inattendue risque de bouleverser toute sa vie.

Lorsque le destin frappe une seconde fois à votre porte, n’est-il pas déjà trop tard ?

L’histoire d’amour d’Alicia Pearl & d’Adrian Hooper nous rappelle combien l’espoir est le dernier à mourir.

Date de sortie : 16/12/2016

Editions : 

Prix : 5e90 en numérique

Existe t’il plus bel amour que celui qui traverse les épreuves et le temps ? A travers les récits d’Alicia et d’Adrian, Stefany Thorne nous plonge dans une histoire d’un romantisme bouleversant. Elle capture nos émotions, emprisonne notre coeur. Elle nous prouve que malgré la douleur, malgré la souffrance, peu importe ce que la vie nous impose, l’amour, le vrai résiste à tout.

C’est lors de la première partie de ce roman que la relation entre Alicia et Adrian prend forme. Pas après pas, nous apprenons à les connaître grâce aux souvenirs d’Alicia si seule depuis deux ans. De la rencontre aux départs en mission, du premier baisers aux moments les plus heureux de leur vie, c’est avec une véritable tendresse que ces moments de vie nous sont contés. Il aura fallu de la patience et beaucoup de charme au lieutenant Hooper pour conquérir le coeur de la jolie Melle Pearl mais quel plaisir de les voir se découvrir, s’apprécier, se courtiser. J’ai eu l’impression de faire un arrêt sur image, d’assister au bouleversement de leurs vies tout en ayant le temps de savourer chaque instant. Stefany a cette façon de rendre le moindre moment intense tout en donnant l’impression de mettre le temps en pause. J’ai ressenti tellement d’émotions durant cette première partie que je n’ai vu défiler les pages. Tout d’abord conquise par leur histoire, par leurs sentiments naissants, je me suis très vite retrouvée tiraillée par la réalité et la peur au ventre qu’elle nous insuffle.

La correspondance qui s’établit entre Alicia et Adrian apporte un charme presque désuet à ce roman. Attention rien de péjoratif dans mes propos bien au contraire, je me suis émerveillée de leur lettre qui m’ont donné l’impression d’être transporté à une autre époque. J’ai des amies, femme de militaire qui vivent l’éloignement, l’angoisse et grâce à ce livre je me rends d’autant plus compte de la difficulté de surpasser le manque, de subir le temps qui passe et d’endurer l’absence de l’autre.

La seconde partie nous ramène au temps présent et à cette nouvelle qui chamboulera le reste de la vie d’Alicia. L’impuissance, l’impression de mourir à petit feu mais avant tout l’envie de tenter le tout pour le tout et de tenir ses promesses. Comment arriver à surmonter les traumatismes ? Comment reconstruire un avenir dans des conditions si extrêmes ? Comment réapprendre à vivre lorsque le sort s’acharne contre vous ? Alicia va devoir se montrer plus forte que jamais pour l’amour des siens.

Je ne vais pas vous mentir, il vous faudra une bonne dose de kleenex pour affronter ce roman. Que ce soit dans la joie ou dans la douleur, Stefany Thorne a instillé tellement de force et de sentiment à son histoire qu’il est simplement impossible de retenir ses larmes. Sa plume est envoûtante, son texte poignant et ses personnages terriblement attachants. Je suis tombée amoureuse de ce livre dans son intégralité.

C’est un magnifique coup de coeur, le premier de l’année, que j’attribue à Adrian U.S Army. Un roman que j’étais impatiente de découvrir et qui m’a profondément touchée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Adrian U.S Army. Stefany Thorne

  1. Pitch dit :

    Tu me donnes envie de lire le livre.
    Plus qu’a le trouver

Laisser un commentaire