Le Clan Tarran, Tome 1 : La romancière. K. Sangil

Annie Virene, jeune auteur spécialisé en romance vampiresque, remporte une audience grandissante auprès du public. Surfant sur la vague du succès, elle vient même de décrocher une interview à la radio dans une émission littéraire très prisée. Au cours de cet événement médiatique, elle émet le souhait très ironique de rencontrer un jour l’une des créatures qu’elle met en scène.

Quelque temps plus tard, elle reçoit, par l’intermédiaire de son éditrice, une bien mystérieuse invitation qui bouleversera à jamais son existence.

S’il s’agit incontestablement d’une histoire d’amour, ce roman plein de rebondissements vous ravira par l’originalité avec laquelle il vous mènera hors des sentiers battus du genre…

Date de sortie : 15/12/2016

Editions : 

Prix : 18e50 en broché et 3e49 en numérique

Si vous cherchez un livre fantasy mais pas trop, un livre qui vous donne envie de vous poser des questions et qui vous sortira de l’ordinaire, je vous invite à découvrir ce premier tome du Clan Tarran. Je l’avoue, lorsqu’on me l’a proposé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Avec un résumé qui n’en dit pas beaucoup, je me suis plongée dans cette histoire un peu à l’aveugle.

Dès les premières lignes je me suis très facilement attachée à Annie. C’est une jeune femme accomplie, quelque peu timide mais, qui recèle énormément de talent. Aio, de son nom de plume, rêve de fuir son quotidien, de vivre enfin quelque chose d’extraordinaire. C’est un personnage qui m’a beaucoup étonnée par son évolution au fur et à mesure du roman. Malgré la peur, malgré tout ce qu’elle va apprendre je suis admirative du sang froid dont elle fait preuve. Elle sait s’adapter à son environnement et arrive à peser le pour et le contre. En tant qu’humaine, elle ne pourra longtemps cacher ses failles et ses doutes mais ses sentiments la pousseront à sortir de sa zone de confort prête à affronter son destin.

Deniel Tarran est un homme bien mystérieux. La première chose que l’on retient de lui c’est sa dureté, sa froideur à l’égard des autres. Il n’a pas vraiment le temps d’être sympathique mais , il tient au respect et à la protection des siens avant tout. Peu bavard, ces paroles ont toutes un sens et doivent être prises au sérieux. Peu à peu, cependant, il va voir ses convictions ébranlées, ses certitudes bousculées par un petit bout de femme qu’il ne pourra repousser.

La romance est bien présente entre nos deux héros. L’auteur a su jouer avec leur condition et rendre leur relation passionnante, intense, intéressante. Les sentiments sont là mais loin d’avoir cédé à la facilité K. Sangil s’est servie de leur différence pour les renforcer. Je dois dire que j’ai vraiment beaucoup aimé la manière dont les émotions sont décrites, dont Annie et Deniel vont appréhender le début de cette troublante relation.

Lorsque j’ai compris de quoi retourner ce livre, j’ai eu peur du cliché qui peut ressortir du genre mais quelle agréable surprise de constater qu’il n’en est rien. L’auteur a su faire maturer son histoire. Les personnages sont captivants, les détails extrêmement bien travaillés. Je me suis laissée porter par le récit juste, les nombreux rebondissements et révélations qui en ressortent. Une fois lancée dans cette lecture, je n’ai pas vu les pages défiler.

Un des points forts de ce roman est d’ailleurs la façon dont Annie couche ses pensées sur le papier. Sous forme de journal qu’elle tient au quotidien, elle parsème le récit de ses ressentis, de ses angoisses les plus profondes. Cela donne un véritable plus à l’ensemble .

C’est donc un premier tome original, bien écrit et surtout agréable que j’ai découvert avec La Romancière. C’est un livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir et qui sans me frustrer, me donne envie de savoir comment les choses vont se développer entre eux et le reste du monde. À découvrir sans tarder !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Le Clan Tarran, Tome 1 : La romancière. K. Sangil

  1. AvatarK.Sangil dit :

    Merci pour ce retour qui me fait très plaisir 🙂

Laisser un commentaire