Play Me. Anna Wayne

play-me-852786-264-432

resume2

Chris est le chanteur star et sexy d’un groupe de rock alternatif. Mia est violoniste virtuose dans l’orchestre de San Francisco. Tout les oppose. Alors, quand leurs managers les obligent à travailler ensemble pour un album, c’est le clash assuré. Pourtant, dès le premier regard, le courant passe entre les deux musiciens… Jamais une fille n’avait inspiré à Chris de tels sentiments et jamais Mia n’avait ressenti de tels désirs pour un homme. Orpheline, maltraitée par sa famille d’accueil quand elle était enfant, la jeune femme a toujours voulu se protéger des autres. Dans la vie, elle n’a personne sur qui compter, à part Emma, sa meilleure amie. Lorsque Chris fait irruption dans son existence, elle ne peut pas s’empêcher de douter du sérieux de leur relation. Doit-elle accepter de s’abandonner totalement à lui ?

Une star du rock. Une jeune violoniste. Ils n’ont rien en commun. Et pourtant…

Date de sortie : 30/11/2016

Editions : eden

Prix : 16e90 en broché et 12e99 en numérique

extrait1

playme

avis1

servicepresse1

Du rock, de la musique classique, une situation qu’ils n’avaient pas demandée, rien de tel pour poser les bases d’une relation pour le moins déroutante. Je sais vous vous dites que ça fait beaucoup de différences et si au contraire cette diversité était une force ? C’est en tout cas les fondations de ce nouvel opus d’Anna Wayne : Play Me.

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé la première rencontre de ce couple hors norme. Contraints de composer un album alliant leur deux univers, on ne peut pas vraiment parler d’entente cordiale entre eux. Les répliques fusent, le sarcasme prend le dessus ce qui donne des dialogues pour le moins divertissant. L’un et l’autre sont bourrés de préjugés qui vont leur mettre quelques bâtons dans les roues pour notre plus grand bonheur.

J’avoue que Mia m’a dans un premier temps exaspéré par sa mauvaise foi. Elle refuse de reconnaître ses torts et sort facilement de ses gonds. Cependant, en apprenant à la connaître on découvre que cette façade qu’elle arbore est tout simplement un mécanisme de défense. Il faut dire qu’elle a vécu beaucoup de choses par le passé et évolue dans une ambiance tendue où la jalousie prime. Rien d’étonnant à la voir se transformer en tigresse à la moindre provocation.

Chris a un charisme fou, il est adulé et c’est un véritable génie de la musique ce qui ne gâche rien. Peu habitué à ce qu’on lui tienne tête il va se retrouver désarmé face à ce petit bout de femme qui ne mâche pas ses mots. Elle va réveiller en lui un instinct protecteur, va le fasciner par son talent et le rendre fou de désir. De quoi provoquer chez lui quelques insomnies.

J’ai beaucoup aimé découvrir leur histoire car ce qu’il en ressort c’est la passion qui les anime. Que ce soit concernant la musique ou leurs sentiments qui émergent, tout est décrit de manière à plonger le lecteur dans leur univers, de sorte qu’il est impossible de passer à côté de leurs émotions. On s’imprègne de leur musique, on se fond avec facilité dans cette jolie histoire emplie de romantisme.

Anna Wayne nous réserve quelques surprises de son cru qui titilleront d’autant plus votre intérêt. En effet elle ajoute à son histoire une dose de suspens qui éveillera notre curiosité jusqu’au bouquet final. Elle sème habilement le doute de sortes que l’on ne sache plus à qui se fier malgré les indices semés. C’est très malin !

Ce tome est très agréable à lire, les pages se tournent pratiquement toute seule. On se laisse porter par l’histoire et ses rebondissements. Les personnages sont touchants l’ambiance des concerts et des studios bien plaisante et on prend beaucoup de plaisir à voir l’évolution de leur situation.

En attendant de découvrir le prochain tome qui sortira en février, je ne peux que vous encourager à vous plonger dans l’univers des Time Out Breakers !

note1

note5

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire