Le Caméléon. Angela Behelle

le-cameleon-814137-250-400

resume2

Les garçons croient-ils aux contes de fées ?
Drôle de question !
Surtout quand ils approchent la trentaine, ressemblent à des anges au corps sublime, gagnent bien leur vie grâce à un travail qui les éclate, conduisent des voitures de luxe, ont un appartement de rêve, des copains à la pelle et une petit amie qui recueille les suffrages de leur famille tout en flattant leur orgueil.
Franchement, à quoi ça servirait de verser dans des fariboles de ce genre ?
Un train entre Lille et Paris n’a rien d’un carrosse, un appartement parisien, rien d’un palais, et une clé USB, rien d’une baguette magique.

Date de sortie : 07/09/2016

Editions : pygmalion

Prix : 16e en broché et 11e99 en numérique

extrait1

cameleon

avis1

servicepresse1

Le Caméléon, un titre bien intriguant pour une histoire magnifique emplie de sentiments et de romantisme. Je ne vous cache pas que ce qui a tout de suite accroché mon intérêt c’est cette magnifique couverture sans parler de l’auteure en elle-même. Grâce à Angela Behelle j’ai fait la découverte d’un véritable conte de fée des temps modernes mêlant habilement 21ème siècle et traditions ancestrales.

La première bonne surprise a été pour moi, la lecture de l’histoire du point de vue de Mathias. Nous sommes peu habitués à lire le récit masculin lors d’un roman (sauf réédition) mais j’ai trouvé ce choix très judicieux car, entrer dans la tête de celui-ci c’est avoir un accès direct à la personnalité du caméléon. Le destin va lui apporter sur un plateau d’argent un délicieux défi à l’enjeu inestimable : Alexandra.

D’un homme qui se complaît dans un rôle depuis des années, on va assister à la métamorphose de Mathias. D’un coup de baguette magique, enfin d’un regard dans un train Lille/Paris, il va se retrouver captif de sa beauté. Par le plus heureux des hasards il ne tardera pas à se retrouver charmé par sa personnalité. Cependant, la pression sociale aidant, il va devoir endosser plusieurs costumes et le piège va peu à peu se refermer sur lui. Il va passer d’un état d’euphorie à un sentiment de désarroi intense. Malgré tout, sa véritable nature prendra enfin le dessus pour le mener à la vie dont il a toujours rêvé.

Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est que parmi la narration de l’histoire par Mathias, Angela Behelle a intégré des chapitres du point de vue d’Alexandra. Lors des moments clés, elle prend la parole pour approfondir et confronter ses pensées à celui de cet homme qui la charme autant qu’il la fascine.

Le parallèle entre leur vie et l’écriture d’un roman était très sympathique et permet de mettre en valeur certaines choses qu’ils n’osent pas se dire. On s’aperçoit lors de ces échanges qu’ils sont plus semblables qu’il n’y parait et qu’ils cachent finalement leurs peurs et leurs appréhensions de la même façon.

Le style d’écriture est envoûtant, il est très dur de s’arrêter une fois ce livre commencé. C’est vrai, il est volumineux mais qu’il est bien écrit ! On ne sent pas défiler l’histoire, on se contente de la savourer.

Je suis ravie d’avoir eu la chance de découvrir Le caméléon qui ajoute un nouveau style au répertoire d’Angela Behelle. Ce livre a été un véritable enchantement, alors merci pour ce délicieux moment de lecture.

note1

coupcoeur

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Le Caméléon. Angela Behelle

  1. Cassie dit :

    argh tu vas me faire regretter de ne pas l’avoir acheter à l’auteure lors d’un salon…. 🙁

Laisser un commentaire