Grey. E.L James

grey---50-nuances-de-grey-raconte-par-christian-770956-250-400

resume2

Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.

CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?

Date de sortie poche : 01/06/2016

Editions : ldp

Prix : 7e10 en broché

extrait1

grey

 

avis1

servicepresse1

C’est avec un immense plaisir que je me suis replongée dans Grey grâce aux éditions Le Livre de Poche. Je pense que tous ceux qui passeront par ici connaissent l’histoire de Monsieur Grey et ses cinquante nuances.

Avec ce tome nous plongeons directement dans les pensées de Christian. On y apprend tout : de son enfance à ses préférences sexuelles et ses choix en la matière. C’est assez déstabilisant de voir ses réactions mais,  totalement addictif de pouvoir les comprendre.

La première chose qui me frappe et qui me plaît dans cette lecture c’est que l’on rentre tout de suite dans le vif du sujet, ça ne traîne pas en longueur. Les événements s’enchaînent avec aisance et l’on retrouve bien l’ambiance qui a fait de la trilogie le succès que l’on connaît.

Je suis certaine que vous connaissez Christian aussi bien que moi et je dois dire que je suis toujours charmée par la personnalité de cet homme. Le magnétisme qui s’en dégage, cette autorité naturelle mais également cette fragilité et la peur des sentiments en font un personnage toujours aussi complexe.

On ne peut pas passer à côté de l’initiation d’Ana bien entendu et je dois dire que j’ai pris plus de plaisir à la découvrir dans Grey que dans les tomes précédents. Je trouve le texte mieux remanié sur ce point. Les scènes sont bien décrites, bien expliquées sans jamais tomber dans le vulgaire. Ils vont sans cesse repousser les limites et malgré quelques accrocs, l’alchimie qui se dégage lorsqu’ils se retrouvent est d’une sensualité extrême.

Les échanges entre les personnages sont prenants, vifs, les reparties bien senties. Le plus pour moi dans leur histoire ce sont les échanges de mails teintés d’humour.  On les découvre plus ouverts, plus piquants. Je trouve qu’ils amènent une fraîcheur à l’ensemble très agréable pour le lecteur.

J’ai un seul petit bémol sur ce tome comparé aux autres, il s’agit de l’obsession de Christian pour Ana. Je trouve que bien vite les sentiments prennent le dessus. Lui que l’on connaît autoritaire, réfractaire à l’amour, parle très vite de la façon dont elle le déstabilise, du fait qu’elle est différente et de son désir de tenter le “plus”. Je trouve cela un peu dommage.

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à retrouver ces personnages qui m’ont ouvert les portes de ce nouveau genre de romance. J’ai doublement apprécié cette relecture que j’ai littéralement dévorée, pressée de replonger la tête la première en direction  de l’Escala et la chambre rouge de la douleur.

note1

50

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Grey. E.L James

  1. Fusella dit :

    Ce que j’espere c’est que E.L.JAMES, se remettre à l’écriture pour nous sortir la version Christian pour le tome 2 et le tome 3, ce serait le top du top pour moi

Laisser un commentaire