A pleines mains : Elsa. Eva de Kerlan

pleinemains

resume2

Elsa, photographe trentenaire, se rend à un vernissage et y rencontre Justyne, une jeune femme d’environ vingt ans pour qui elle a un coup de foudre. Elle entreprend de la séduire, avant de l’entraîner à l’écart pour assouvir son désir.

Date de parution : 24/02/2016

Editions : Nisha Editions

Prix : 5e20 en broché

extrait1

Se mêlant aux invités, elle rive cependant son regard à cette jeune femme figée devant la galerie de photos. S’attardant, le souffle à présent un peu court, sur cette jambe visible, sur ces bras nus, sur ce cou parsemé des boucles rigidifiées, ou sur le creux de ses reins…Attirée par l’aura de douceur et de sensualité qui se dégage d’elle, Elsa se passe une main sur la nuque, imaginant, l’espace d’un moment la sensation que ces doigts pourraient ressentir au contact de sa peau, à elle…

avis1

servicepresse1

 

Et bien les amis, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Eva a su faire monter la température. Pourtant les romances F/F ne sont pas les lectures que je préfère, mais ici elle nous parle d’une rencontre, d’un moment d’abandon ultime et c’est chaud, terriblement chaud.
Elsa croise une inconnue lors d’un vernissage. On ressent tout de suite l’attirance qu’elle éprouve pour cette jeune femme qu’elle admire de loin, le désir qui prend possession d’elle et qui vont la faire se rapprocher petit à petit. Un frôlement, une caresse. La jeune femme se montre réceptive.
Une rencontre au détour d’un corridor. Elles vont se lancer dans une danse érotique, un moment doux au premier abord mais qui va monter en puissance au fur et à mesure qu’elles vont se goûter, se consumer .
C’est très bien écrit, on se laisse emporter dans ce moment unique, entre ses deux femmes enfiévrées. Une nouvelle qui vous réchauffera j’en suis persuadée.

note1

50

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire